Match Lorient/Reims : Un drapeau tricolore comportant une croix celtique exhibé dans le parcage visiteurs du stade du Moustoir, hier dimanche 1er mai

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Jauneau .

Le drapeau arborant la croix celtique, symbole utilisé par les suprémacistes blancs et par l'extrême-droite radicale, a été notifié dans le rapport du délégué de la rencontre. Le drapeau aurait été enlevé à son ou ses propriétaires. La notification au rapport pourrait engendrer l'ouverture d'une enquête concernant ces évènements.

Un drapeau tricolore arborant la croix celtique a été repéré dans le parcage des supporters du Stade de Reims, qui se déplaçait à Lorient ce dimanche 1er mai pour la 35e journée de Ligue 1. Sur l'une des photos prises de l'évènement et qui circulent sur les réseaux sociaux, selon nos confrères de RMC SPORT.

Une vingtaine de supporters du Stade de Reims étaient présents à Lorient pour le match de ce dimanche. Selon les précisions de RMC Sport, le drapeau aurait été enlevé à son propriétaire et a été notifié dans le rapport du délégué. Une enquête pourrait être ouverte par la Ligue.

De son coté, la section de la ligue des droits de l 'homme du pays de Lorient a adressé un courrier au Maire de la ville, au Président de la Ligue de Football Professionnel et au Président National de la ligue des droits de l'homme, dans lequel il précise :

La ligue des droits de l'homme demande des mesures pour sanctionner les faits

"A l’issue du match Lorient/Reims, des supporters nous ont fait part de la présence d’un drapeau du GUD (Groupe union défense) ou d'une de ses réminiscences, durant toute la première mi-temps, alors qu’il était aisément identifiable. Le GUD est une organisation étudiante d’extrême-droite, qui renaît régulièrement sous d’autres sigles, mais dont le discours et les actes racistes et xénophobes sont suffisamment constants et connus de la Presse, mais aussi de la Justice, pour être dénoncés."

Ce qui a choqué, c'est que ce drapeau, déployé le long d'une barrière, était très nettement visible. Il a été exhibé durant toute une mi-temps. Pourquoi l'a t-on laissé si longtemps? c'est un drapeau très identifiable : un drapeau tricolore avec une croix celtique qui représente aussi une cible. Ce n'est pas anodin dans la sémantique des groupes d'extrême droite et leur message xénophobe et raciste.

Alain Le Dem, Président section Ligue des Droits de l'Homme du pays de Lorient

Ces groupes, rajoute le communiqué," n’ont pas leur place dans l’espace public, et a fortiori dans un stade de football, un sport qui se veut exemplaire sur ce plan. Saisis de ces faits par de nombreuses personnes choquées de cette démonstration, nous souhaiterions savoir quelles mesures vous entendez prendre pour dénoncer, et même sanctionner ces faits, et, au-delà, quelles mesures vous entendez prendre collectivement pour que cela ne se reproduise plus, a demandé la ligue des Droits de l'Homme au Président de la Ligue de Football Professionnel et au Maire de Lorient.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité