Cet article date de plus de 4 ans

Séné : quand la musique est bonne, l'huître aussi ?

Des notes de musique pour améliorer le bien-être animal, Beaucoup d'élevages agricoles pratiquent cette méthode inédite. Et dans le milieu maritime, une ostréicultrice de Séné, dans le golfe du Morbihan, s'est lancée dans l'expérience.
Un air de saxo dans un parc ostréicole.
Un air de saxo dans un parc ostréicole. © France 3 Bretagne

L'organisation mondiale de la santé animale a défini des critères très précis, concernant le bien-être des animaux. Ils ne doivent par exemple pas souffrir de faim et de soif, pas subir de contrainte physique, être indemne de douleurs, de blessures et de maladies, avoir la liberté d'exprimer des comportements normaux, être protégé de la peur et de la détresse. 

Quelques notes dans les parcs à huîtres, et les étables bretonnes

Certains éleveurs, dans différents secteurs ont choisi la musique.  Des études ont déjà prouvé ses bénéfices, comme celle de la musique classique, même si les recherches restent à poursuivre.

Dans le Morbihan, Nolwenn est ostréicultrice. Elle a décidé de tenter l'expérience et de faire venir jouer un saxophoniste sur son élevage. Elle s'interroge sur le pouvoir des fréquences. Jacques est lui éleveur de vaches laitières. Depuis toujours ou presque, il diffuse la radio à son troupeau. 

durée de la vidéo: 05 min 44
Séné : quand la musique participe au bien-être des huîtres ?


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie sorties et loisirs musique culture