Cet article date de plus de 5 ans

Stupéfiants à Ploërmel (56) : 5 personnes écrouées

Une vaste opération de gendarmerie a permis l'interpellations de 14 personnes originaires de la région parisienne et de Bretagne. 5 ont été écrouées. Le trafic de stupéfiants était centré sur Ploërmel dans le Morbihan.
Une partie des objets et stupéfiants saisis par la gendarmerie
Une partie des objets et stupéfiants saisis par la gendarmerie © DR - Gendarmerie Nationale
Lundi, après quelques semaines d'enquête, une opération avec 45 militaires de plusieurs service de la Gendarmerie Nationale (PSIG Vannes et Ploërmel, compagnies de Vannes, St Brieuc et Ploermel, ainsi que des équipes cynophiles de Rennes et Châteaulin) permet l'interpellation de 14 personnes, âgées de 18 à 30 ans et originaires de la région Parisienne, du Morbihan et des Côtes d'Armor.

Sur les 9 placées en garde à vue, 5 seront déférées devant le parquet de Vannes puis écrouées en attendant leur comparution immédiate ce vendredi 22 janvier. 

L'enquête a duré plusieurs semaines et a permis d'établir que 3 kg de résine de cannabis et 350 grammes de cocaïne avaient été écoulés depuis l'été 2015. Le réseau de trafiquants se concentrait autour d'un couple de revendeurs sur Ploërmel mais avait des ramifications allant de Plumieux (22) à Carentoir (56).

Les enquêteurs précisent que la mise au jour de ce réseau de stupéfiants résulte en partie de l'intensification des contrôles routiers au lendemain des attentats parisiens. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers drogue