Morbihan : allègement des mesures de prévention “coronavirus”

La préfecture du Morbihan a décidé d'alléger les dispositions applicables face à la prévention de l'épidémie de coronavirus dans le département, hors zones d'épidémie groupée. Plusieurs dispositions ont été modifiées.

Par Catherine Jauneau


Considérant qu'il n'y a pas de nouveaux cas avéré en dehors des zones clusters, la Préfecture du Morbihan a décidé d'annuler certaines interdictions dans le département. Les arrêtés contraignant sont désormais maintenus uniquement dans les communes touchées.


Foyers infectieux : les marchés réouverts


En revanche, avec un nouveau cas avéré à Crac'h, toutes les mesures de restriction sont maintenues sur les communes impactées par l'épidémie, à l'exception des marchés désormais autorisés à  Auray, Crac'h, Carnac, Brec'h et Saint-Pierre-de-Quiberon.


Face aux risques de propagation du virus aux communes jouxtant un cluster, le nombre de personnes accueillies dans un établissement recevant du public doit rester limité à l'exception des lieux d'hébergement, jusqu'au 14 mars inclus.

Tout rassemblement de plus de 5000 personnes en milieu clos reste interdit jusqu'au 31 mai 2020.

Décompte de cas confirmés par l'Agence régionale de santé

32 cas en Bretagne au décompte du  6 mars à midi : 

  • 3 dans le Finistère,
  • 5 en Ille-et-Vilaine, soit 1 de plus par rapport au 4 mars
  • 24 dans le Morbihan, soit 1 de plus (à Crac'h) et 1 à Saint-Pierre-Quiberon par rapport au 4 mars
  • aucun dans les Côtes d'Armor.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus