Vannes: de nouvelles fioles explosives découvertes dans un lycée

le Lycée Lesage de Vannes où ont été découverts ce mardi plusieurs flacons d'acide picrique. Ils ont été neutralisés. / © google street view
le Lycée Lesage de Vannes où ont été découverts ce mardi plusieurs flacons d'acide picrique. Ils ont été neutralisés. / © google street view

Plusieurs flacons contenant de l'acide picrique ont été découverts ce mardi au lycée Lesage de Vannes. C'est le deuxième lycée vannetais à détenir ce produit hautement explosif. La Préfecture va demander un inventaire à tous les établissements scolaires du département. 

Par Robin Durand


La loi des séries à Vannes. Après le lycée Saint-Paul, c'est au tour du lycée Lesage, situé dans le quartier de Kercado,  de demander l'intervention des pompiers pour neutraliser plusieurs flacons d'acide picrique. L'établissement a en fait appliqué le principe de précaution et a pu ainsi signalé aux services de l'état ce mardi soir la présence de ce produit hautement explosif. Cette fois ci , le pétardage mené par les démineurs de Brest  n'a pas nécessité la fermeture du Lycée.

" Cet acide était encore présent dans les référentiels de formation il y a 3 ans '" a précisé Isabelle Legrand, la proviseure, interrogée par nos confrères de Ouest-France. Autrement dit, le produit était encore utilisé il y a peu  pour des cours de chimie. En fait, il devient dangereux au fil du temps lorsqu'il se cristallise et n'explose qu'en cas de choc mais de manière aussi puissante que du TNT. 

Suite à ces découvertes à répétition et source de danger, la préfecture du Morbihan a donc annoncé qu'un inventaire précis des produits chimiques serait demandé à tous les établissements scolaires du département. 


A lire aussi

Sur le même sujet

9h50 Santé : invité Vincent Lavoué

Les + Lus