Nicolaï Tsygankov prend son violon pour soutenir le peuple ukrainien

Publié le Mis à jour le
Écrit par Séverine Breton .

Nicolaï Tsygankov est soliste à l’Orchestre Symphonique de Bretagne depuis 1997. En juin 2021, dans une interview, où on lui demandait Kiev ou Rennes ? Il répondait "les deux, plutôt Rennes maintenant," avant de citer Charles Aznavour, "le cœur est là, mais l’esprit est toujours là-bas." Depuis 11 jours et l’invasion de l’Ukraine, son esprit est encore plus là-bas !

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Nicolaï Tsygankov a participé ce 5 mars au rassemblement de soutien au peuple ukrainien dans les rues de Rennes. Plus de 2 000 personnes sont descendues dans les rues. Le violoniste n’en croyait pas ses yeux.

Né à Kiev en 1972 dans une famille de musiciens, Nicolaï Tsygankov est entré à l’Ecole spéciale de musique à 6 ans. Il s’est installé en France en 1993, à Rennes en 1997, où il est désormais violoniste soliste au sein de l'Orchestre Symphonique de Bretagne.

Le sentiment d'impuissance

"Au début, comme tout le monde, quand j’ai vu ce qui se passait, je me suis senti désespéré et impuissant face à cette situation. D’un côté, je me disais, je ne peux rien faire pour eux et de l’autre, je me demandais, qu’est-ce que je peux faire. Alors, parfois, on est restés jusqu’à 2 ou 3 h du matin pour parler entre nous au téléphone. Parfois, j’entendais les bombes qui explosaient. Alors que ces gens-là, ce sont des civils, ils n’ont rien à voir avec l’armée" témoigne Nicolaï.

Quand il évoque les militaires ukrainiens, Nicolaï Tsygankov se redresse, "l’armée ukrainienne, je lui dis Bravo.  Ce sont de vrais soldats qui protègent toute l’Europe et qui défendent ses intérêts."

Appel à l'aide

"Maintenant, nous avons besoin d’aide et d’aide humanitaire. Il y a déjà un million de personnes qui ont fui l’Ukraine. A Kharkiv, il y avait un million et demi d’habitants, la ville est complètement détruite. Ils vont aller où ces gens-là ?" s'inquiète le musicien.

"Je suis allé à la manifestation avec une famille qui venait d’arriver de Kiev en Ukraine. Là-bas, ils se pensaient abandonnés, alors tous ces gens rassemblés en solidarité avec les ukrainiens, cela leur a redonné de l’espoir."

"Moi, poursuit-il, la première chose que j’ai fait, c’est de filmer et d’envoyer les images à mes amis qui sont là-bas, et qui, en ce moment, sont sous les bombes."

"Cette image de cette foule elle est très importante, c’est l’espoir pour le futur, pour l’Ukraine, son peuple, ses enfants."

durée de la vidéo : 01min 13
Nicolaï Tsygankov joue du violon en soutien au peuple ukrainien ©FTV

Nicolaï Tsygankov s’empare alors de son violon pour jouer la Mélodie de Myroslav Skoryk, l’hymne spirituel de son pays. Sa manière à lui de soutenir l’Ukraine et les Ukrainiens.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité