• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La pénurie de beurre devrait continuer jusqu'au “début d'hiver”, selon les professionnels du secteur

© PHOTOPQR/L'EST-ECLAIR/LUDOVIC PETIOT
© PHOTOPQR/L'EST-ECLAIR/LUDOVIC PETIOT

Selon la Fédération nationale des coopératives laitières (FNCL), la France "va rester en situation de tension encore quelques mois sur le beurre". La pénurie devrait persister "pour toute la période d'automne et de début de l'hiver".

Par Jeanne Travers avec AFP

Pendant que les rayons se vident, les discours s'opposent. Ce mardi 24, le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert affirmait sur les ondes de Sud Radio que la pénurie de beurre qui touche actuellement les grandes surfaces un peu partout en France n'allait "pas durer".

Son de cloche tout à fait différent du côté des professionnels du secteur. Selon le président de la Fédération nationale des coopératives laitières (FNCL) Dominique Chargé, le marché du beurre devrait rester tendu encore quelques mois, "jusqu'à ce que la production remonte".


Plus précisément, "pour toute la période d'automne et de début d'hiver". Grâce à de meilleures conditions climatiques en fin d'été et début d'automne, les producteurs laitiers devraient pouvoir compter sur de bonnes réserves fourragères qui serviront à "nourrir leurs vaches et produire cet hiver".

Pour le président de la FNCL, pas de quoi s'inquiéter : "dès qu'il n'y a plus abondance, on dit qu'il y a pénurie", a-t-il déclaré. Selon lui, ce phénomène pourrait être le résultat de la mise en place de circuits de vente du beurre différents de la grande distribution, qui ne permettrait pas aux agriculteurs de s'y retrouver financièrement.

La crise du beurre est l'illustration du dysfonctionnement de toute la filière.


Selon lui, "un industriel transformateur en France a aujourd'hui clairement plus intérêt à faire du fromage avec les matières grasses du lait ou à se tourner vers d'autres circuits que la distribution pour vendre son beurre, car il ne peut pas répercuter les hausses de tarif du marché mondial auprès des distributeurs".

► Revoir le reportage de Bleuenn Le Borgne et Valérien Morzadec :
Le beurre commence à manquer dans les rayons des supermarchés
Qu'il soit doux, salé ou demi-sel, le beurre tend à manquer depuis plusieurs mois déjà dans nos supermarchés. Rupture de stocks par-ci, problèmes d'approvisionnement par-là... la pénurie se fait surtout sentir depuis une semaine en Bretagne. - France 3 Bretagne - Bleuenn Le Borgne et Valérian Morzadec


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus