Peut-on oui ou non aller dans les parcs et jardins au-delà des 10 km ?

Les attestations de déplacement prévoient une dérogation de déplacement pour se rendre dans des établissements culturels ou des lieux de culte. Les parcs et jardins peuvent-ils en bénéficier ? Certains lieux doutent encore de cette possibilité. 

Les visiteurs sont venus nombreux profiter des jardins de Trévarez
Les visiteurs sont venus nombreux profiter des jardins de Trévarez © F.Malésieux

"Bonne nouvelle chers Finistériens ! Cochez la case 6 et visitez nos parcs et jardins" pour les Chemins du patrimoine pas de doute les habitants du département peuvent s'y rendre avec une attestation. Dans un communiqué diffusé le 16 avril l'association qui gère les parcs du domaine de Trévarez, de l'abbaye de Daoulas, du Château de Kerjean, du Manoir de Kernault et de l'Abbaye du Relec explique :

"Avec plusieurs partenaires nous avons creusé la question et l'analyse de l'article 2 du Décret n° 2021-384 du 2 avril 2021 relatif aux droits de déplacements dans le contexte actuel de l'épidémie de Covid-19, montre que les déplacements pour visiter des parcs et jardins ouverts au public, sont autorisés au-delà de la distance de 10 km du domicile, dans tout le département de résidence, moyennant une attestation dérogatoire (sorties entre 6h et 19h) dont on aura coché la sixième case"

[🎉📯IDÉE DE SORTIE🎉📯] CHERS FINISTÉRIENS ! 🌳🌴🌺 ✅ Plutôt rhodo / camélia ou bien violette / menthe coq ? Les deux !? Alors...

Publiée par Chemins du patrimoine en Finistère sur Samedi 17 avril 2021

Et le public ne s'est pas fait prier. Cet après-midi des dizaines et des dizaines de visiteurs sont venus admirer les premières fleurs des jardins de Trévarez.

Les rhododendrons Arthur J.Evens en fleur au domaine de Trévarez
Les rhododendrons Arthur J.Evens en fleur au domaine de Trévarez © F.Malésieux

 

A Pleurtuit (Ille-et-Vilaine) le Domaine de Montmarin a sauté sur l'occasion pour ouvrir ce dimanche 18 avril. Grâce à une communication sur les réseaux sociaux une trentaine de personnes se sont inscrites pour venir profiter de la collection d’agapanthes, des nombreuses variétés d’hortensias et du superbe magnolia bicentenaire qui ornent les jardins de cette Malouinière du XVIIIe siècle.

Le parc est ouvert cet après-midi ! 😊 Pour visiter, il suffira d'appeler le numéro inscrit au portail ! Je vous...

Publiée par Domaine du Montmarin sur Dimanche 18 avril 2021

 

Un réel enjeu économique

La possibilité de pouvoir accueillir un peu plus de monde dès ce week-end est un très bonne nouvelle pour les parcs et jardins. En ce mois d'avril la floraison a commencé et le soleil de ce week-end donne bien envie d'en profiter.

"Ca fait du bien aux gens de sortir s'aérer et ça nous fait du bien à nous aussi. C'est bon pour le moral de voir du monde mais aussi d'un point de vue économique" explique Virginie Sablière du parc de Boutiguery. Les jardins et serres du domaine situé à Gouesnarc'h dans le Finistère sont ouverts au public depuis début mars. Jusque là la foule ne se presse pas au portillon alors la possibilité d'avoir un peu plus de public avec la dérogation aux 10 kilomèrtres est une bonne nouvelle même si "cela reste encore insuffisant" explique la propriétaire du site

Une victoire ☀️ a partager sans modération !!! Parc et pépinière ouverts tous les jours de10h à 12h et de 14h à 18h...

Publiée par Domaine de Boutiguery sur Lundi 12 avril 2021

 

Les mois d'avril et mai sont cruciaux pour les parcs et jardins. C'est le moment de la floraison et "certains font 50% de leurs entrées annuelles sur cette période" explique Geoffroy de Longuemar le président de l'Association des Parcs et Jardins de Bretagne (APJB) ajoutant qu'il est "parfois vital" d'ouvrir.

 

Confirmation du ministère de la culture

L'APJB compte 117 parcs et jardins adhérents en Bretagne. C'est elle qui dans une communication à ses adhérents le 12 avril dernier expliquait que "les déplacements pour visiter des parcs et jardins ouverts au public sont autorisés au-delà de la distance de 10km du domicile, dans tout le département de résidence, moyennant une attestation dérogatoire" . Dans le même mail elle assurait aussi que "L’analyse que nous avons faite de l'article 2 du Décret n° 2021-384 du 2 avril 2021 [..est] confirmée par la direction générale des patrimoines".

Pour preuve le président de la structure nous transfère un mail daté du 12 avril 2021 expédié par Marie-Hélène Benetière, chargée de mission pour les parcs et jardins au Ministère de la Culture qui indique noir sur blanc:

La sous-direction des affaires juridiques du ministère de la culture vient de faire évoluer la FAQ présente sur le site du ministère en ce sens :

Les parcs et jardins sont ouverts au public par l'autorité compétente dans la limite du couvre-feu entre 6h et 19h (article 46). En revanche, il n’est pas possible de s’y regrouper au-delà de 6 personnes (article 3, III).
Les publics peuvent s’y déplacer sans autorisation dans la limite d’une distance de 10 km de leur domicile dans leur département (article 4, II, 4°).                                  L’usager peut se rendre dans un parc ou jardin pour s’y promener ou pratiquer une activité physique individuelle dès lors que ce dernier est situé à moins de 10 km de son domicile.

L’usager peut également s’y rendre pour la participation à un rassemblement, une réunion ou une activité qui n’est pas interdite en public en application de l’article 3 du décret, dans les limites de son département de résidence ou dans un autre département, dans la limite de 30 km autour de son domicile (article 4, II bis).

 

Le doute persiste pour certains

Tous les feux étaient donc au vert. Pourtant aujourd'hui plus aucune trace de ce dernier paragraphe sur le site du ministère de la culture. Il n'y est plus du tout question d'autorisation de déplacement au-delà des 10km.

"J'ai échangé par téléphone et par mail avec la direction du patrimoine ainsi qu'avec le ministère de la culture qui m'ont confirmé que les personnes cochant la case 6 de l'attestation de sortie dérogatoire pouvaient se déplacer dans les parcs et jardins. J'ai donc communiqué auprès de nos adhérents et de la presse locale pour annoncer la bonne nouvelle. Mais il y a quelques jours ces informations ont disparu du site du Ministère de la culture ! Les informations sont contradictoires" explique Geoffroy de Longuemar très ennuyé. "Il faut sortir de cette ambiguité rapidement car si on ouvre le 15 mai on aura perdu une partie de la saison".

Plusieurs gérants de domaines ont essayé d'obtenir une réponse claire de la part de la préfecture et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles dont ils dépendent mais aucun n'a obtenu de réponse à ce jour.

Alors que les températures vont repartir à la hausse et que le besoin de grand air se fait de plus ne plus pressant pour tout le monde, la mise au point de la part des services compétents de l'Etat apparaît de plus en plus urgente.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs jardins nature