Qu’a-t-on le droit de faire sur l’eau pendant ce confinement ?

Malgré les nouvelles mesures sanitaires annoncées par le gouvernement, les activités en mer restent autorisées. La préfecture maritime de l’Atlantique a tenu à rappeler quelques conditions à respecter avant de se mettre à l’eau. 

Si votre bateau se situe à moins de 10 kilomètres de votre domicile, vous pouvez y accéder.
Si votre bateau se situe à moins de 10 kilomètres de votre domicile, vous pouvez y accéder. © Richard Villalon / BELPRESS/MAXPPP

Bonne nouvelle pour ceux qui pratiquent les activités nautiques, de plaisance et de plongée, elles restent autorisées pendant ce “troisième confinement” ! Mais à condition de respecter quelques règles. 

Si votre bateau se situe à moins de 10 kilomètres de votre domicile, vous pouvez y accéder. Ensuite, en mer, aucune limite n'est imposée. Vous pouvez circuler où vous voulez. En revanche, si vous habitez à plus de 10 kilomètres de votre bateau, vous pouvez oublier les sorties en mer. 

Aucune sortie en mer de 19h à 6h

Pour toutes les sorties, le couvre-feu s’applique. Il est interdit de naviguer entre 19h et 6h. Des dérogations à ces restrictions peuvent être accordées pour un motif personnel impérieux, qui doit être validé au préalable par la Délégation à la Mer et au Littoral (DML) du département de départ ou l’arrivée. 

De plus, si vous devez participer à une mission d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative, la règle des “10 km” ne s’applique pas. 

Extrême prudence en mer 

La préfecture maritime rappelle que la pratique des activités en mer et en bord de mer doit s’exercer avec une extrême prudence. Il est primordial de respecter les bonnes pratiques afin d’éviter de solliciter davantage les services de secours. Pour rappel : vérifiez les horaires de marées et observez régulièrement le niveau des eaux ; vérifiez votre matériel, les équipements de sécurité et le bon état du navire ; prévenez votre entourage de vos intentions ; consultez la météo du jour, même par beau temps ; emportez toujours un moyen de communication avec vous ; restez joignable et à vue ; pêchez sur des endroits connus et fréquentés.

En cas d’urgence en mer, un seul numéro à composer : le 196 (ou VF16 via VHF).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer nature littoral aménagement du territoire environnement sécurité société