• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Recybox : vers un tri plus fin des déchets dans les entreprises

Les "Recybox" vont permettre un tri plus fin des déchets. / © Recycleurs Bretons
Les "Recybox" vont permettre un tri plus fin des déchets. / © Recycleurs Bretons

Bientôt fini, le mélange des gobelets, bouteilles et papiers dans les entreprises et dans les établissements publics ! En Bretagne, les Recycleurs Bretons ont lancé Recybox, des poubelles de tri qui leur sont destinées.

Par Baptiste Galmiche

Elles sont en carton et présentent un design plutôt dans l'air du temps, mais ce ne sont que des poubelles. Certaines entreprises les ont déjà adoptées. Depuis mars 2016, un décret les oblige à opére un tri plus fin des déchets. Jusque-là, la plupart d'entre elles ne recyclaient que le papier ; "les gobelets et bouteilles en plastique allaient dans la poubelle verte destinée à l'incinération", affirme Vincent Gourtay, directeur commercial des Recycleurs Bretons. 

Alors l'entreprise bretonne spécialisée dans le recyclage s'est engouffrée dans la brèche en proposant leurs services. "On avait cette idée depuis plusieurs années. Cette loi a donc été l'occasion de le mettre en œuvre", note Vincent Gourtay. 

Succès croissant

Le principe est simple : dès que les "centralisateurs" (comprenez poubelles) sont pleines, les collecteurs viennent les récupérer. Habituellement, les Recycleurs Bretons collectent des volumes bien plus importants. Ils ont donc délégué celle des Recybox à Sevel Services. "Ça n'avait pas de sens de sortir nos gros camions pour ces petites poubelles", constate M. Gourtay.

Au total, pour l'heure, une trentaine d'entreprises bretonnes ont adhéré à ce service. "Cela fonctionne bien ! On a de plus en plus d'entreprises qui sont au courant", s'enthousiasme-t-il.

Même si, pour l'heure, ces trois petits centralisateurs ne représentent qu'"une goutte d'eau dans le chiffre d'affaires", l'entreprise s'est fixé comme objectif, d'ici à quatre ans, d'affecter deux ou trois personnes à temps plein aux Recybox.


Le tri des déchets dans les entreprises et établissements publics

"À partir de juillet 2016, les professionnels qui, par leur activité, produisent des déchets de papiers de bureau doivent les trier à la source et organiser leur collecte séparément des autres déchets pour permettre leur valorisation, s'ils ne sont pas traités sur place", précise servicepublic.fr.

Cette application se fait progressivement : au 1er juillet 2016 pour les entreprises et professionnels de 100 salariés et plus et pour les administrations et établissements publics, au 1er janvier 2017 pour ceux de plus de 50 entreprises, et au 1er janvier 2018 pour ceux de plus de 20 salariés. Les établissements regroupant moins de 20 personnes ne sont pas soumis à l'obligation de tri sélectif et de recyclage.

Sur le même sujet

Fabian Lahaie, avocat des familles.

Les + Lus