Révision constitutionnelle: comment les députés bretons ont-ils voté ?

Sur 18 députés socialistes bretons, 6 ont voté contre le projet de loi proposé par le gouvernement. / © AFP
Sur 18 députés socialistes bretons, 6 ont voté contre le projet de loi proposé par le gouvernement. / © AFP

Quatorze "pour", neuf "contre" et trois "abstentions" volontaires. Les députés devaient se prononcer, ce mercredi après-midi, au sujet du projet de loi visant à réviser la Constitution. Le vote breton a sensiblement suivi la tendance nationale.

Par Hélène Pédech

Les députés français ont adopté mercredi 10 février, par 317 voix pour, 199 contre et 51 abstentions, le projet de loi qui inscrit les modalités de recours à l’état d’urgence dans la Constitution.

Après l'absentéisme breton du début de semaine

Une tendance globalement suivie par les 27 députés bretons dont 25 ont pris part au vote solennel, ce mercredi matin. Un regain de mobilisation apprécié alors que les élus bretons ont surtout brillé par leur absence lors des débats publics de lundi sur l'article 1 du projet (prévoyant d’inscrire dans la loi fondamentale le régime de l’état d’urgence) et mardi sur l'article 2 (concernant la déchéance de nationalité pour les auteurs de crimes et délits terroristes) avec 14 députés présents seulement mardi soir.

Les socialistes ont majoritairement voté "POUR"

Sur les 25 votants, 14 députés bretons ont voté "POUR" (12 PS + 1 Républicain + 1 UDI), 9 se sont exprimés "CONTRE" (6 PS + 1 élu de gauche + 1 Républicain + 1 groupe écologiste), 2 Républicains se sont abstenus volontairement.

"POUR":

- Corinne Erhel - PS - 22
- Annie Le Houerou - PS - 22
- Michel Lesage - PS - 22
- Patricia Adam - PS - 29
- Gilbert Le Bris - PS - 29
- Annick Le Loch - PS - 29
- François André - PS - 35
- Nathalie Appéré - PS - 35
- Marie-Anne Chapdelaine - PS - 56
- Jean-Pierre Le Roch - PS - 56
- Hervé Pellois - PS - 56
- Gwendal Rouillard - PS - 56
- Marc le Fur - Les Républicains - 22
- Thierry Benoit - UDI - 35

"CONTRE":

- Jean-Luc Bleunven - PS - 29
- Gwenegan Bui - PS - 29
- Richard Ferrand - PS - 29
- Chantal Guittet - PS - 29
- Jean-René Marsac - PS - 35
- Marcel Rogemont - PS - 35
- Philippe Noguès - Non rattaché - 56
- Gilles Lurton - Républicains - 35
- Paul Molac - Groupe écologiste - 56

"Abstention":

- Viviane Le Dissez - PS - 22
- Isabelle Le Callennec - Républicains - 35
- Philippe Le Ray - Républicains - 56

Vote au Sénat en mars

Le texte sera examiné mi-mars par les sénateurs. Pour être définitivement adoptée, cette révision constitutionnelle devra d’abord également être adoptée par les sénateurs. Puis elle sera ensuite soumise au vote du Parlement, réuni en congrès à Versailles, où la majorité des trois cinquièmes des suffrages exprimés est nécessaire.

Sur le même sujet

Les + Lus