Cet article date de plus de 4 ans

Saint-Brieuc : elle se suicide et s'accuse du meurtre de son compagnon

Le corps sans vie d'une femme a été retrouvé au pied du viaduc du Gouët à Saint-Brieuc ce lundi matin. Dans son véhicule, un mot où elle s'accuse du meurtre de son compagnon. L'homme a été découvert mort dans un pavillon à Hillion.
Viaduc du Gouët qui surplombe le Légué à Saint-Brieuc
Viaduc du Gouët qui surplombe le Légué à Saint-Brieuc © J.M. Seigner

Il est 5h30 ce lundi lorsque les secours sont alertés par des passants de la découverte du corps d'une femme d'une trentaine d'année au pied du viaduc du Gouët, le pont qui enjambe le Légué à Saint-Brieuc. Les policiers soupçonnant un suicide, se rendent sur le pont et découvre à proximité une voiture dans laquelle ils trouvent un billet sur lequel la femme explique avoir tué son compagnon. Sur le mot figure une adresse à Hillion où le meurtre aurait eu lieu.

Les pompiers et policiers se rendent alors à l'adresse indiquée et découvrent dans un pavillon le corps d'un homme d'une quarantaine d'années. "La victime présente de nombreuses blessures à la tête qui pourraient être à l'origine de la mort", selon le parquet de Saint-Brieuc.

Pour Alain Le Coz, procureur adjoint de la République, la thèse du drame familial semble privilégiée. Une autopsie du corps de l'homme sera pratiquée ce lundi après-midi pour déterminer les circonstances précises de la mort.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers politique élections municipales 2020 élections