Sur les pas de la Blanche Hermine et de la Duchesse Anne de Bretagne

"Trop tro breiz", c'est le titre d'une bande dessinée, consacrée à Anne de Bretagne, qui vient de paraître. C'est la première réalisation de deux habitants de Loudéac issus du milieu de la communication. Une BD historique et ludique qui nous ramène en l'an 1505.

Retour en l'an 1505 pour le tour de Bretagne de la Duchesse Anne
Retour en l'an 1505 pour le tour de Bretagne de la Duchesse Anne © Editions Blanvry

Tout est parti d'une petite hermine coiffée d'un bonnet rouge.
Un visuel que le graphiste Jacques Gauvry avait créé pour le cercle celtique de Loudéac. Cette histoire aujourd'hui ancienne lui a donné envie d'aller plus loin en se plongeant "dans la légende de l'hermine et de la Duchesse Anne de Bretagne, où le petit animal poursuivi par un chasseur se retrouve acculé devant une mare boueuse. L'hermine se retourne alors et se dresse sur ses pattes pour faire face à son poursuivant. La Duchesse qui assiste à l'événement demande que l'hermine soit épargnée, car, dit-elle, l'animal préfère mourir plutôt que de se salir, "plutôt la mort que la souillure", une devise était née".
 

Retour en l'an 1505


Il croque donc un premier storyboard, une ébauche de bande dessinée qu'il présente à son ami Jean-Luc Blanchard, chef d'entreprise dans le communication. "La légende de l'hermine, c'était un peu court pour un album complet", continue de raconter Jacques Gauvry. "Alors avec Jean-Louis, on est parti sur l'idée du Tro Breiz, le Tour de Bretagne d'Anne de Bretagne en 1505, en cherchant comment on pouvait rendre cet épisode vivant et accessible à tout le monde".
 

La carte du périple d'Anne de Bretagne à travers son Duché
La carte du périple d'Anne de Bretagne à travers son Duché © Editions Blanvry


Ce tour de Bretagne est à la fois politique et religieux, religieux puisqu'il s'agit d'un pélerinage dans les sanctuaires bretons, mais aussi très politique parce qu'il lui permet d'affirmer sa souveraineté sur le Duché.
 

Par le petit bout de la lorgnette


Un épisode historique dans lequel s'est littéralement plongé Jean-Luc Blanchard. "J'ai lu une centaine de livres pour recenser tous les éléments qui avaient trait à cette année 1505", précise-t-il. "Ensuite j'ai moi même fait le tour de la Bretagne en contactant les mairies, les offices de tourisme pour collecter les anecdotes que les gens pouvaient connaître. Il y a toujours des historiens locaux passionnés par leur territoire, ils nous ont donné des informations très intéressantes qui m'ont permis de scénariser tout cela de manière ludique. C'est la petite histoire dans la Grande Histoire. La petite histoire de ce Tro Breiz dans la moyenne histoire d'Anne de Bretagne dans la grande Histoire de France".
 


Deux ans de travail pour aboutir à l'album qui vient de paraître.

Les deux compères ont créé leur propre maison d'édition, les Editions Blanvry, pour se lancer dans cette aventure. Il s'agit en effet pour eux d'une première publication. Désormais, ils bénéficient du soutien de Coop Breiz pour en assurer sa distribution.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture patrimoine histoire bande dessinée livres