Toits arrachés, mini tornade, la tempête Aurore est passée sur la Bretagne

La tempête Aurore a balayé la Bretagne cette nuit de mercredi à jeudi. Les pompiers sont intervenus plus de 300 fois dans la région pour des chutes d'arbres et des fils électriques arrachés notamment. Le maximum du vent a été relevé à la pointe Saint-Mathieu à 139 km/h.

Le calme est revenu ce jeudi matin en Bretagne après le passage de la tempête Aurore, qui a provoqué beaucoup de dégâts matériel. Les rafales ont atteint plus de 130 km/h par endroit. Météo Bretagne relève des rafales de 139 km/h à la Pointe Saint-Mathieu (Plougonvelin), 134 km/h à Saint-Cast-le-Guildo ou 133 à la Pointe du Raz, d'autres à 118 et 119 km/h ont touché Rostrenen et Saint-Brieuc. 

Mais le maximum a été relevé à 0h40 à Saint-Malo au môle des Noire, qui a enregistré une rafale à plus de 150 km/h.

 


Plus de 300 interventions des pompiers dans la région


Les sapeurs pompiers sont intervenus à 320 reprises sur l'ensemble de la région, essentiellement pour des chutes d'arbres sur la voie publique et des fils électriques arrachés. Des coupures d'électricité ou des chutes au sol de lignes téléphoniques ont également été signalées. Certaines routes ont dû être fermées. 

Des toitures, cinq à six, précisent les pompiers, se sont envolées dans le secteur de Plouguernével, dans les Côtes d'Armor, où s'est produit semble t-il une mini-tornade aux environs de 21h30. C'est dans ce département également, sur la commune de Trédaniel, qu'un homme a été légèrement blessé, par un arbre tombé alors qu'il se trouvait dans sa voiture. Dans les Côtes d'Armor, les pompiers sont intervenus 54 fois au total dans la soirée, sur une vingtaine de communes.

Plozevet dans le Finistère a  également été touché par une mini-tornade, avec des maisons effondrées et des toits arrachés. Dans ce département les pompiers sont intervenus à une cinquantaine de reprises et principalement dans les secteurs de Concarneau et Quimperlé. L'Elorn est sorti de sont lit à Landerneau, qui était donc sous les eaux dès hier soir, avec des rues inondées.

 


Pour ce qui est du Morbihan, les pompiers comptent 125 interventions depuis 16h mercredi sur 70 communes. Quelque 200 sapeurs pompiers ont été mobilisés. Les dégâts ne sont que matériels comme pour le département d'Ille-et-Vilaine, où les pompiers sont intervenus à 90 reprises entre 18h ce mercredi et 6h30 ce jeudi matin. Là encore principalement pour des arbres tombés sur la voie publique et des fils électriques coupés.

 

14 500 foyers privés d'électricité

Actuellement 14 500 foyers sont privés d'électricité en Bretagne, nous indique Enedis, dont 2 500 pour l'Ille-et-Vilaine 3 500 dans les Côtes-d’Armor, 4 500 dans le Morbihan et enfin 4 000 pour le Finistère Après des interventions dans la nuit, les diagnostics sont en cours : plus de 1000 agents sont mobilisés.


La tempête Aurore s'en est allée vers l'est. La Bretagne n'est donc plus placée par Météo France en vigilance pour le vent. Une vigilance jaune vagues-submersion est toutefois maintenue pour le Finistère. Le ciel va rester très chargé sur la région ce jeudi matin. Le soleil devrait réapparaître dans l'après-midi. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo