• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Un vélo désarticulé créé par trois jeunes Bretons

© Morgane Tregouët / France 3 Bretagne
© Morgane Tregouët / France 3 Bretagne

Trois jeunes Bretons ont déposé un brevet pour un vélo bien particulier : la roue arrière peut pivoter. Après avoir étonné les passants, les inventeurs comptent bien séduire les industriels.

Par Baptiste Galmiche

Ils sont passionnés de vélo, et ils ont eu une idée de génie. Alban, Johan et Alexis ont créé le Trocadero-Fixie. De prime abord, l'engin ressemble à un vélo, tout ce qui a de plus simple. Mais en l'enfourchant, il faut peu de temps pour s'apercevoir que ce vélo est bien différent.

Présentation du vélo désarticulé

"C'est un vélo qui interpelle"

À l'initiative de cette idée un peu folle, "un vieux vélo dans le fond du garage de Johan", raconte Alexis. Après s'en être allègrement moqué, les trois amis ont "bidouillé" le vélo. "On n'a pas mal bossé", observe-t-il. "Le vélo qu'on a retrouvé était déjà désarticulé. On l'a beaucoup retravaillé".

Le résultat a de quoi surprendre. "Un jour, une petite fillette attendait à un arrêt de bus, avec ses camarades. Elle s'est exclamée : 'Regardez, c'est le monsieur avec son vélo bizarre !'" se souvient Alban.

L'objectif des trois inventeurs est bien entendu de surprendre des industriels. "On souhaiterait qu'un industriel s'intéresse à notre projet. Cela nous permettrait de le proposer à grande échelle", rêve Alban. "On vise tout type de clientèle : les parents, les adolescents pour le fun, mais nous à la base, c'était pour le sport extrême. On pourrait pousser le vice encore plus loin, sur VTT et BMX."

Prise en main difficile

Le Trocadero-Fixie présente un avantage de taille : les personnes malveillantes peuvent difficilement le dérober. "Les voleurs pensent qu'il est cassé", affirme Alban. "On a déjà essayé de nous le piquer. Mais le voleur n'est pas allé bien loin", s'amuse le jeune homme.

La prise en main est difficile, car il y a une "petite technique à prendre". Si les autodidactes devront panser quelques éraflures avant de maîtriser totalement le deux-roues, les plus prudents attendront sans doute le tutoriel que les trois inventeurs publieront sous peu sur leur page Facebook.

Le vélo désarticulé
Trois jeunes Bretons ont déposé un brevet pour un vélo bien particulier : la roue arrière peut pivoter. Après avoir étonné les passants, les inventeurs comptent bien séduire les industriels. Reportage : G. Le Morvan et M. Tregouët. Interviews : - Johan Le Bon, Alexis Honoré et Alban Haloche, les trois inventeurs du Trocadero-Fixie.

 

Sur le même sujet

L'histoire du football féminin

Les + Lus