Cet article date de plus de 8 ans

Affaire Fournier : 1er jour de procès d'Assises à Châteauroux

Dans le box des accusés quatre membres d'une même famille, issus des gens du voyage. Le cinquième accusé, mineur au moment des faits, avait déjà été jugé et condamné à 8 ans de prison. Le procès va durer 8 jours, sous surveillance policière, pour éviter d'éventuelles tensions.



Le meurtre d'un octogénaire

En pleine nuit de juillet 2009, un couple d'octogénaire, Maurice et Paulette Fournier, est réveillé par quatre individus cagoulés. Dans cette maison isolée de l'Indre, à Neuvy-Saint-Sépulchre, le cambriolage tourne au drame. Des insultes d'abord, puis viennent les menaces et les coups. Dans ce déchaînement de violence, Maurice Fournier trouve la mort. Les gendarmes découvriront son corps dans une grange à proximité de la maison. Sa femme Paulette, elle, est sérieusement blessée.
Les voleurs étaient repartis avec 25 euros et quelques bijoux.

Les accusés encourent la réclusion criminelle à perpétuité

Cinq personnes, tous membres d'une même famille et appartenant à la communauté des gens du voyage, sont arrêtés dans la Creuse, deux ans plus tard. L'un des suspects avoue sa participation au cambriolage meurtrier. Un second sera confondu par son ADN.
Les quatre suspects majeurs encourent la réclusion criminelle à perpétuité

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire fournier justice