• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Affaire Fournier: perpétuité pour deux des accusés

Un important cordon de sécurité a été mis en place devant le tribunal de Châteauroux dans l'attente du verdict. / © Y.Le Bloa
Un important cordon de sécurité a été mis en place devant le tribunal de Châteauroux dans l'attente du verdict. / © Y.Le Bloa

La cour d'assises de Châteauroux a condamné à la réclusion à perpétuité deux des quatre accusés de la mort de Maurice Fournier en 2009. 

Par Ch.L

Les jurés de la cour d'assises ont été au-delà des réquisitions de l'avocat général et ont condamné Louis et son fils Jerry à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie pour le père d'une peine de sureté incompressible de 18 ans et pour Jerry, d'une peine de sureté de 22 ans. Son avocate, Me Barré, avait plaidé ce matin pour l'acquittement de son client.

Le jury a condamné à de très lourdes peines l'ensemble des accusés. L'autre membre de la fratrie, Jessy, a écopé de 25 ans de prison ferme. Quant au 4e accusé qui avait amené le trio jusqu'à l'habitation de Maurice Fournier, le jury a suivi les réquisitions et condamné le dénommé Michel à 15 ans de réclusion. 

Un meurtre pour 25 euros
En juillet 2009, un couple d'octogénaire, Maurice et Paulette Fournier, est réveillé en pleine nuit par quatre individus cagoulés. Dans cette maison isolée de l'Indre, à Neuvy-Saint-Sépulchre, le cambriolage tourne au drame .Des insultes d'abord, puis viennent les menaces et les coups. Dans ce déchaînement de violence, Maurice Fournier trouve la mort. Les gendarmes découvriront son corps dans une grange à proximité de la maison. Sa femme Paulette, elle, est sérieusement blessée.
Les voleurs étaient repartis avec 25 euros et quelques bijoux.

Les suspects arrêtés deux ans après les faits
Cinq personnes, tous membres d'une même famille et appartenant à la communauté des gens du voyage, sont arrêtés dans la Creuse, deux ans plus tard. L'un des suspects avoue sa participation au cambriolage meurtrier. Un second sera confondu par son ADN.



Sur le même sujet

Maltraitance animale : l'ours Mischa soigné en urgence au refuge de

Les + Lus