Pfizer annonce la cession de son site d'Amboise au façonnier Fareva

Les ventes de VIAGRA ont grimpé de 21% entre 2009 et 2013, selon la société Celtipharm / © MaxPPP
Les ventes de VIAGRA ont grimpé de 21% entre 2009 et 2013, selon la société Celtipharm / © MaxPPP

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer vient d'annoncer son projet de cession du site de production d'Amboise (Indre-et-Loire). Le site emploie près de 500 personnes. Il sera vendu au groupe français Fareva, l'un des principaux façonniers européens pour l'industrie pharmaceutique.

Par L.A. / AFP

"Les emplois des collaborateurs d'Amboise en poste à la date du transfert seraient maintenus pendant un délai de cinq ans", indique Pfizer dans un communiqué.

Les médicaments resteraient fabriqués à Amboise durant 10 ans

La cession a été présentée ce jeudi au comité d'entreprise. Elle prévoit que "les médicaments Pfizer actuellement produits à Amboise resteraient fabriqués à Amboise pour une durée allant jusqu'à 10 ans". Ce projet vise à "préserver le futur du site d'Amboise", selon Florence Percie du Sert, directrice de la communication de Pfizer France. Pfizer anticiperait une baisse des volumes dans les prochaines années à Amboise, une demande diminuée pour certains de ses médicaments (notamment le viagra) en raison de pertes de brevets.

Du côté du repreneur, la stratégie industrielle du groupe est d'avoir des usines en propre et un réseau externe pour avoir "plus de souplesse" . Actuellement 30% de la production mondiale est sous-traitée à des façonniers, indique la direction de Fareva.

Pfizer et Amboise

Le site d'Amboise est la dernière implantation industrielle de Pfizer en France. L'usine employait 499 salariés en CDI au 30 juin dernier, dont 473 sont "susceptibles d'être transférés" à Fareva.
Quelque 71 millions d'unités ont été conditionnées en 2012 sur le site d'Amboise, qui fabrique notamment le Viagra (troubles de l'érection) et l'Amlor (hypertension). 
"Ce projet avec un partenaire industriel majeur français est la meilleure solution pour fournir aux collaborateurs d'Amboise des perspectives positives concernant le maintien de leurs emplois et l'avenir du site", a commenté le directeur du site d'Amboise, Luc Van Hijfte. 
Le montant de la transaction n'a pas été révélé. Le calendrier envisagé prévoit un transfert effectif au second semestre 2014. 

Sur le même sujet

Les + Lus