Cet article date de plus de 8 ans

Chartres : les pompiers en grève

Les sapeurs pompiers d’Eure-et-Loir étaient en grève ce lundi matin pour protester contre une série de réformes touchant à l’organisation et à l’administration des filières professionnelle et volontaire. L’évolution hiérarchique a été modifiée ainsi que certaines conditions d’accès à des missions précises sur le terrain. Les sapeurs pompiers professionnels estiment que la nouvelle grille pourrait entraîner une perte de salaire de l’ordre de 2 à 3 % alors que dans le même temps, les conditions d’exercice de leur profession demandent toujours plus de disponibilité.

Philippe Marigny, représentant Cgt à la caserne de Chartres :

On tient à conserver notre statut. Les effectifs étant déjà en baisse, on donne beaucoup mais qu’on ne nous retire pas ce qui nous permet de nous nourrir à la fin du mois. Nous demandons à être reçus pour pouvoir exprimer nos attentes et pour l’instant la hiérarchie fait la sourde oreille à tous les niveaux. "


Les sapeurs pompiers d’Eure-et-Loir pourraient maintenir leur mouvement de grève plusieurs jours. Ils ont prévu d’aller à la rencontre du public mercredi à Chartres.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social