Cet article date de plus de 7 ans

Indre (36) : Barilla investit 30 millions d’euros sur son site de Montierchaume

Le groupe agroalimentaire italien Barilla l’a annoncé hier, jeudi 7 novembre. Les 30 millions d'euros seront injectés d'ici à 2016.
En pratique, l'actuelle usine de La Malterie de Montierchaume, près de Châteauroux, sera agrandie et absorbera l'activité de l'autre site local de l’Indre, celui de Grand Pré, qui lui est destiné à être fermé.  

"Nous nous engageons à assurer la continuité de la production et le maintien de l'emploi, aucun licenciement n'étant prévu ni à Châteauroux ni ailleurs en France", a indiqué M. Benaouda, le directeur général France du groupe, à l'AFP.

Le délégué central de la CGT Pascal Charlon s'est dit "très sceptique" sur les engagements de la direction à ne procéder à aucun licenciement, estimant auprès de l'AFP que les 197 personnes du site voué à la fermeture (celui de Grand Pré) risquent de ne pas être tous transférés sur l'autre site (Montierchaume). En outre, selon lui, l'investissement de Barilla est de 24 millions et non pas 30 millions.

Si cet investissement a bien lieu, ce sera le plus important réalisé par Barilla en France depuis que l’enseigne italienne a acquis  Harrys (pain de mie) en 2003. Il vise à créer un des plus grands sites de boulangerie industrielle en France.

Barilla emploie 1.543 salariés sur six sites de production en France.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social