• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Orléans/Chartres : qui organisera le concours Miss France 2015 ?

© Image de TF1.
© Image de TF1.

A peine la Miss France 2014 élue, la question de l'organisation du prochain concours se pose déjà. Normalement, la capitale régionale d’où est originaire la Miss accueille la cérémonie suivante. Si l'on pense naturellement à Orléans et bien Chartres s'est positionnée en rivale.

Par D.Cros

Si la participation de Flora Coquerel aux fêtes johanniques interroge, celle de la possible réception à Orléans de la finale de Miss France 2015 aussi. En effet, comme pour l’Eurovision, la capitale régionale dont est issue Miss France doit accueillir l’élection future. 

Orléans …

Le concours  fait rêver les petites filles … mais aussi les politiques. Organiser le prochain concours Miss France suscite toutes les convoitises. Pour Serge Grouard, député-maire UMP d’Orléans, sa ville est bien positionnée pour accueillir l’événement. Il a précisé : « nous sommes en discussion avec les organisateurs, avec Sylvie Tellier. Nous devrions avoir rapidement le cahier des charges et savoir si nous répondons à la demande ».

Il pense bien évidemment au Zénith pour la cérémonie. Un point fort qu’il met en avant. La salle peut contenir près de 7000 personnes. A proximité, deux parkings de 1700 et 2500 places. Selon Michel Dury, Président du comité Miss Orléanais : « le Zénith a une bonne capacité d'accueil et semble effectivement adapté ».

… versus Chartres

Le député-maire UMP de Chartres ne l’entend pas de cette oreille. Il ne veut pas laisser filer l'organisation de la soirée d'élection de Miss France 2015 à Orléans. Jean-Pierre Gorges souhaite que l’ambassadrice de la beauté et du métissage soit aussi celle du département.

Selon lui, certes Flora Coquerel est Miss Orléanais mais il précise que la jeune femme de Morancez est d’abord eurélienne. Par conséquent, il ne lâchera rien : « Nous ferons tout pour l'obtenir. Miss France 2014 a grandi, vit avec sa famille et étudie sur l'agglomération chartraine ». Jean-Pierre Gorges va même plus loin dans ses projets en ajoutant : « J'aimerais qu'elle devienne l'égérie de la Cosmetic Valley, qui fédère les pus grandes marques de luxe du monde, et dont la capitale est Chartres ». Il pense déjà à Chartrexpo ou encore à l'Odyssée pour accueillir la cérémonie.

Chartres ou Orléans… Certes, organiser l’élection est un gros coup de pub, mais c’est aussi un gros budget à mobiliser pour la ville choisie. Ces derniers jours, des sommes pharaoniques ont été évoquées : 100 à 150.000 euros pour accueillir cette cérémonie retransmise en direct sur TF1. Cette année, 5000 spectateurs au Zénith de Dijon et plus de 8 millions de Français derrière leur poste de télévision. Les municipalités qui accueillent l’élection doivent mettre à disposition gratuitement une salle de spectacle qui corresponde au cahier des charges techniques, assurer l’hébergement des candidates pendant quinze jours et gérer toute l’organisation.

Qui d’Orléans ou de Chartres accueillera la prochaine élection ?  Où Flora remettra sa couronne? Réponse normalement attendue autour du 16 janvier.

► Reportage Rebecca Benbourek et Didier Lepape
DMCloud:136791
Orléans ou Chartes ?



A lire aussi

Sur le même sujet

Reportage Fête de la lumière

Les + Lus