Cet article date de plus de 7 ans

Mory Ducros : trois agences pourraient fermer en région Centre

Bourges (18), Saint-Pierre des Corps (37) et Vernouillet (28) figurent sur la liste des agences Mory Ducros menacées de fermeture. En région Centre, 500 salariés travaillent pour la société de transport routier.
Le comité d'entreprise (CE) du transporteur en difficulté Mory Ducros était réuni ce jeudi pour examiner l'offre améliorée d'Arcole Industries, premier actionnaire de la société.  

Réunion interrompue par des salariés

La réunion a été brièvement interrompue à la mi-journée par une vingtaine salariés du siège de Gonesse, en colère. Ils ont demandé de faire la lumière sur "ces directeurs qui sont en train d'annoncer la fermeture de leurs agences alors que le CE n'est pas encore terminé". En effet, le détail des sites sauvegardés, soit 45 agences sur 85, devait être divulgué au cours de ce CE. La nouvelle équipe dirigeante devait également y être présentée.

Une offre de reprise d'Arcole, améliorée

La direction a confirmé que l'offre d'Arcole Industrie avait été améliorée au cours des discussions menées dans la nuit sous la houlette du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg. L'actionnaire propose désormais de garder 2.150 emplois, sur les plus de 5.000 salariés actuels du groupe Mory Ducros et ses filiales.

Les salariés obtiendraient une indemnité supra légale de 7.000 euros et le maintien de leurs droits actuels (mutuelle, congés) pendant deux ans. Ces mesures ne concernent pas les 2.000 salariés de sous-traitants dont l'emploi est également menacé par la restructuration annoncée de Mory Ducros.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social