Cet article date de plus de 7 ans

l'Abbaye de Noirlac, un symbole d'ouverture.

Notre série de reportages « Paysages »  s’intéresse cette fois-ci à l’abbaye de Noirlac. Lieu majeur de diffusion culturelle en région Centre, l’abbaye, repense ses jardins, son accès, et sa place dans le paysage de la vallée du cher.

« La rencontre avec le monument de l’abbaye de Noirlac, est à chaque fois un petit miracle » P.Fournier


Paul Fournier, directeur de l'abbaye de Noirlac à Bruère-Allichamps près de Saint-Amand dans le Cher, veut faire de l'endroit un symbole d’ouverture et créer un espace public ouvert sur l’extérieur, sur le paysage. Pour ce projet d'envergure entamé par le Conseil général du Cher, propriétaire des lieux, Paul a suggéré le nom de Gilles Clément.

Talentueux paysagiste français connu pour son concept de « jardin en mouvement et de gestion raisonnée » visant à limiter l’intervention de l’homme sur le végétal, Gilles Clément a été invité à repenser les environs immédiats de l'édifice Cistercien dans le cadre des travaux de réaménagement du site. D'ici 2015, le visage de Noirlac sera complètement modifié : trois espaces sont concernés par son intervention - l’enceinte de l’abbaye - le pré la jouxtant au sud - l’espace séparant le monument du hameau de Noirlac.
Gilles Clément expose les grands axes de son projet de jardins pour Noirlac.

>>> voir le reportage de Sylvain Hadelin, Laurent Amblard et Stéphanie Teissier

Retrouvez notre série de reportages sur les Paysages en région Centre sur le site de France 3 Centre et sur Pluzz.fr



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paysages environnement patrimoine culture tourisme urbanisme