Une ex-actrice de films pornographiques entendue pour meurtre

Publié le Mis à jour le
Écrit par D.Cros

Le procès de l'ex-escort girl et actrice de films X, Alexandra Nicolas, se poursuit devant les assises d'Eure-et-Loir. Elle est accusée d'avoir étranglé son ancien amant de 20 ans son aîné, en février 2010. Le corps d'Alain Leleu avait été retrouvé dans le coffre de sa voiture abandonnée sur un parking d'Orléans. 

Cheveux courts, manteau sportif, sac à dos... Pour faire face au tribunal, Alexandra Nicolas fait tout pour se défaire de l'image de l'actrice de films X qu'elle a été, à la fin des années 90. A la barre, elle tente de s’expliquer et confesse : « On ne guérit pas du mal que l’on a, je n’ai pas voulu être une star du porno. La vie classique ce n’était pas pour moi ». Elle assure qu’Alain Leleu n’était pour elle qu’un « père de substitution ». Et surtout un grand-père pour sa fille de 10 ans.

Les témoignages de ses proches dévoilent la personnalité complexe d'Alexandra. Les jurés découvrent le portait d’une femme au double visage : d’un côté, celui d’une mère fusionnelle et amie dévouée, de l’autre, une femme adepte des sites de rencontres.

C’est d’ailleurs sur internet qu’elle a rencontré Alain Leleu. Le 6 février 2010, une violente dispute éclate entre les amants. L'homme aurait sous-entend que la fille d’Alexandra, pourrait elle aussi devenir une prostituée. Il aurait également menacé de leur couper les vivres. Sa maîtresse s’est alors saisie d’une ceinture et l'a étranglé. Alexandra Nicolas a expliqué aux enquêteurs qu’elle voulait faire taire Alain Leleu et non le tuer.

Pour les parties civiles, le mobile d'Alexandra Nicolas est clair : l'appât du gain. Le producteur de spectacle natif de Noyon devait lui léguer, en cas de décès, une partie de ses biens, dont la belle demeure qu'elle occupait à Champhol, près de Chartres (Eure-et-Loir).

Aux côtés d’Alexandra, sur le banc des accusés, son autre amant Yves Bernard. Il aurait aidé la femme à mettre le corps de la victime dans le coffre de sa voiture avant de la garer sur ce parking à Orléans. Pour recel de cadavre et dissimulation de preuves, il encourt cinq ans d'emprisonnement. 

Ce mercredi après-midi, la Cour visionne la vidéo de la reconstitution des faits. Le verdict est normalement attendu pour ce vendredi. Pour meurtre et recel de cadavre, Alexandra Nicolas encourt trente ans de réclusion criminelle.

► Reportage Jean-Christophe Routhier, Didier Lepape et Vincent Logereau
durée de la vidéo: 01 min 08
Procès ex-actrice de films X