L'histoire de la Foire de Tours dans « On a retrouvé la Mémoire »

Denis Schwok, président "Tours Evènements", Organisateur foire de Tours. / © Pierre-Do Lepais
Denis Schwok, président "Tours Evènements", Organisateur foire de Tours. / © Pierre-Do Lepais

Notre série « On a retrouvé la mémoire » nous emmène à la Foire de Tours. La Foire de Tours c'est une très longue histoire que nous vous racontons sur des images anciennes retrouvées à l'INA.

Par Anne Lepais

La Foire de Tours, appelée traditionnellement « La Grande Semaine » et « Les Foires de Tours » propose 50 000 m2 d'exposition pour comparer, essayer tout ce qui se fait en matière de service, d'habitat, de décoration, de tourisme, de loisirs et d'équipement présentés par les 700 exposants. Comme chaque année un invité est à l'honneur, et pour cette foire de printemps c'est l'artisanat, la richesse culturelle et patrimoniale ainsi que les spécialités portugaises qui sont à découvrir au Parc des Expositions de Tours.

Un peu d'histoire 

Si nos images remontent au 11 mai 1965, l'origine des Foires de Tours remonte à la plus Haute Antiquité quand la cité gallo-romaine offrait déjà un lieu d'échange très fréquenté.

A la fin du XIVème siècle Tours avait déjà deux grandes foires, la St Christophe en mars et la St Maurice en septembre.

En 1545, François 1er accorde à la ville l'autorisation de créer deux foires franches de 15 jours, durant lesquelles les marchandises sont exemptées de taxes. Elles ont lieu sur la place Foire-le-Roi.

Supprimées en 1607 pour des raisons sanitaires à cause d'une épidémie de peste, elles sont rétablies en 1782 et se tiennent le long des quais de la Loire aux abords de l'actuelle place Anatole France. A partir de cette époque, les Foires de Tours ont lieu deux fois par ans : le 10 mai et le 10 août.

En août 1879, le Crédit Agricole fait exposer du matériel agricole boulevard Heurteloup, face à la gare. Dans les années qui suivent, cette exposition prend de l'ampleur pour devenir, au début du XXème, siècle la plus importante exposition française de matériel agricole.

A partir de 1921 la foire de printemps est enrichie d'une manifestation commerciale et culturelle appelée « la Grande Semaine ».
Traditionnelle foire commerciale, elle propose des expositions, des fêtes populaires, des épreuves sportives et une fête foraine installée sur les quais de la Loire, puis transférée, après le seconde guerre mondiale, sur le site de la gare du canal de jonction de la Loire et du Cher.

En 1963, pour offrir un meilleur espace d'exposition à la foire d'été, le maire Jean Royer fait déplacer la foire agricole sur le site de Rochepinard. L'année suivant elle est rejointe par celle de mai afin de regrouper en un seul endroit les différents lieux d'exposition alors répartis sur le boulevard Heurteloup, Béranger et sur les places de la gare et du Palais des sports. 

Dès lors, la manifestation perd son nom traditionnel de « La Grande Semaine de Tours » au profit de « Foires de Tours ».
(Archives municipales de Tours - avril 2014)

►Reportage : Flavien Texier, Pierre-Dominique Lepais et Frédérique Marche
Mémoire Foire de Tours

►Intervenants : Denis Schwok, président « Tours Evènements », Organisateur de la foire de Tours.


Samedi 17 mai 

Le Parc Floral paysager d'Orléans la Source ponctué de jardins où sont mis en scène végétaux ou animaux propose une infinie variété de niveaux de lecture et de plaisirs. Dans ce havre de paix à choix multiples, Flavien Texier et Pierre-Do Lepais vous emmène dans le poumon vert fraîchement urbanisé qui se réclamait « cité pilote du 21ème siècle ».

« On a retrouvé la Mémoire »

Tous les samedis dans le 19/20 et sur Pluzz.fr


rediffusion le lundi à midi dans le journal régional de France 3 Centre
et sur http://centre.france3.fr/retrouve-la-memoire


Sur le même sujet

Interview de Didier Gérard, directeur de l'Open d'Orléans

Les + Lus