Cet article date de plus de 7 ans

Limogeage de quatre adjoints à la mairie de Bourges

Quatre adjoints ont été destitués de leurs fonctions vendredi par le maire UDI Pascal Blanc. A l'origine, un désaccord profond sur l'augmentation des impôts locaux. Avec ce limogeage, la fragile majorité UDI-UMP risque d'imploser. 
Coup de tonnerre au conseil municipal de Bourges le 17 octobre dernier. La première adjointe UMP Véronique Fénoll a été démise de ses fonctions ainsi que trois autres adjoints Catherine Pellerin (UDI), Bénédicte Bergerault et Wladimir d'Ormesson (UMP)…Leur faute ? Le mois dernier, les élus se sont abstenus sur le vote de la suppression d'un abattement sur la taxe d'habitation qui concernent 30 000 foyers berruyers. Une mesure qui allait, selon les frondeurs, à l'encontre des promesses de campagne de Pascal Blanc. "Tout le monde va payer 83 euros d'impôts supplémentaires quelque soit ses revenus. C'était insupportable" avance Catherine Pellerin, adjointe limogée (UDI). 

Pour justifier l'augmentation des impôts locaux, Pascal Blanc invoque les restrictions budgétaires. Entre les deux tours des municipales, Pascal Blanc, centriste, avait fait alliance avec l'UMP. Un réservoir de voix indispensable pour gagner la mairie. Aujourd'hui, l'enjeu pour la droite dans le Cher réside dans sa capacité à trouver des consensus pour rester unis. 

video: le limogeage des quatre adjoints à Bourges s'est déroulé vendredi dans une ambiance houleuse. A l'annonce de l'éviction des quatre élus, le maire Pascal Blanc s'est fait huer par le public. 
durée de la vidéo: 01 min 55
Limogeage de quatre adjoints à Bourges

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique