Un élu du Rassemblement Bleu Marine condamné pour abandon de famille et organisation d'insolvabilité

Jean-Yves Narquin, maire de Villedieu-le-château (Loir-et-Cher) et par ailleurs délégué général du Rassemblement Bleu Marine, a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Blois pour abandon de famille et organisation d'insolvabilité entre 2010 et 2014. 

Par Ch.L avec AFP

Six mois de prison avec sursis requis

 / © Le ministère public a réclamé une peine de six mois de prison mais le tribunal a décidé d'attendre le 23 juin 2015 pour fixer la peine qui lui sera infligée, en fonction de la manière dont Jean-Yves Narquin respectera son engagement à payer les 17.000 euros d'arriérés de pension alimentaire. Le jugement de divorce, prononcé en 2006 à Bruxelles entre monsieur Narquin et son épouse Ève Ellache imposait le versement d'une pension alimentaire de 500 euros par mois. Mais le maire de Villedieu-le-Château ne s'est jamais acquitté de cette obligation. 

"Le prévenu a clairement organisé son insolvabilité"

Il a hérité, en 2010, d'une somme de 120.000 euros mais a versé une grande partie de cet argent sur le compte d'une association qu'il contrôlait, tout en confiant également une forte somme à sa concubine. "Le prévenu a clairement organisé son insolvabilité pour échapper aux poursuites. C'est moralement choquant et juridiquement répréhensible, surtout de la part d'un élu", a dénoncé à l'audience la vice-procureure Alexandra Péthieu.

Ancien attaché parlementaire de son père Jean Narquin, député gaulliste d'Angers de 1968 à 1988, et de sa soeur l'ex-ministre Roselyne Bachelot, Jean-Yves Narquin a été nommé délégué général du Rassemblement Bleu Marine le 22 septembre dernier.

Sur le même sujet

Les + Lus