LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon : le tracé médian donné favori

© F3
© F3

Le tracé ouest de la Ligne à Grande Vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon ne fait plus consensus. Longtemps privilégié par la plupart des élus des différentes régions concernées, il est aujourd'hui délaissé au profit du tracé médian, plus rapide, moins coûteux. 

Par Ch.L/C.Bian Rosa

Jusqu'à présent, les partisans du tracé ouest passant par la Sologne avaient le vent en poupe. Pour la région Centre et les villes d'Orléans, Bourges et Montluçon, cette ligne de 500 kms, qui relie Paris à Lyon en 1h55, présentait tous les avantages. C'était sans compter sur la réforme territoriale adoptée le 17 décembre 2014. Désormais, l'Auvergne sera rattachée à Rhône-Alpes, cette dernière étant favorable à l'autre tracé médian passant beaucoup plus à l'est par le Sancerrois. 

Nouvelles alliances obligent, les élus Auvergnats ont donc changé d'avis pour se rallier à cette option. 455 kms pour 1h 45 de trajet, pour un gain de 10 minutes de temps, un million de voyageurs en plus et une estimation des coûts d'exploitation moins élevés

Mais les partisans du tracé ouest n'ont pas dit leur dernier mot.  A moins que le contexte de rigueur budgétaire ne mette tout le monde d'accord en renvoyant une fois de plus le projet aux calendes grecques.

Sur le même sujet

Les + Lus