• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Collecte vendredi et samedi pour la campagne d'été des Restos du coeur

Le nombre de personnes en situation de précarité ne cesse d'augmenter. / © Y.Lebloa/France 3 Centre
Le nombre de personnes en situation de précarité ne cesse d'augmenter. / © Y.Lebloa/France 3 Centre

La collecte nationale des Restos du Coeur a débuté vendredi dans les grandes surfaces.  Objectif : réunir le maximum de produits de nécessité au-delà de la période hivernale. 

Par Ch.L avec AFP

Pour leur "campagne d'été", les Restos du coeur ont besoin de conserves, des plats cuisinés, des produits pour bébé et d'hygiène

67.600 bénévoles des Restos participent à la collecte. Ils seront accompagnés de "milliers de bénévoles d'un jour" et de "700 volontaires d'entreprises partenaires et de nombreux étudiants" précise l'association. 

Raréfaction des ressources, augmentation du nombre des bénéficiaires, les Restos du Coeur sont désormais confrontés à des problèmes de trésorerie. 

L'an passé, la collecte nationale avait permis de servir plus de six millions de repas aux plus démunis, sur les 130 millions servis chaque année. 


Les dons et les legs stagnent

Les dons et les legs représentent près de la moitié des ressources des Restos. Mais ils "stagnent". "La générosité des donateurs est au maximum", selon l'association. Conséquence : les Restos recherchent depuis deux ans de nouvelles ressources, notamment du côté des "dons en nature". L'association avait obtenu l'année dernière du gouvernement que la loi Coluche sur les exonérations fiscales soit étendue aux dons des producteurs laitiers. Elle a permis de récolter deux millions de litres de lait pour les associations, dont 850.000 litres pour les Restos. Une manne bienvenue, mais les besoins sont estimés à 20 millions de litres par an. 

Pour trouver les lieux de distribution de distribution alimentaire, RDV sur le site des Restos du Coeur 

Sur le même sujet

Le Cercil lieu de mémoire de la Shoah

Les + Lus