Châteauroux : un homme poursuivi après avoir fait un doigt d'honneur aux gendarmes

Le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports en visite à Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher) à l'occasion des championnats de France d'équitation / © Corinne Bian Rosa
Le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports en visite à Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher) à l'occasion des championnats de France d'équitation / © Corinne Bian Rosa

Mercredi 18 novembre, le passager d'un véhicule adresse un doigt d'honneur à un gendarme en faction, alors qu'il passe en voiture devant la caserne. L'homme comparaîtra devant le procureur de la République de Châteauroux en mai 2016 pour outrage à agent public 

Par Elsa Cadier

Un homme poursuivi en justice après avoir adressé un doigt d’honneur aux gendarmes de l'Indre

Mercredi 18 novembre 2015 à 14h00, une voiture circule à faible allure dans la rue Charlier à Châteauroux. En passant devant l'entrée de la caserne de gendarmerie (siège du groupement de gendarmerie départementale de l'Indre et de l'escadron de gendarmerie mobile), le passager avant de cette voiture adresse un doigt d'honneur au gendarme de faction au poste de sécurité.
Ce dernier relève l'immatriculation de la voiture avant de rendre compte à sa hiérarchie. Le général commandant la région de gendarmerie du Centre-Val de Loire porte alors plainte pour outrage à une personne dépositaire de l'autorité publique.

L'auteur des faits est un habitant du Poinçonnet (Indre)

Le propriétaire du véhicule aété entendu et mis hors de cause. Mais son passager, un habitant du Poinçonnet âgé de 19 ans, reconnaît les faits. Il devra comparaître devant le procureur de la République de Châteauroux en mai 2016 pour outrage à agent public.

Dans ce cas de figure, l'outrage peut être puni de six mois d'emprisonnement et de 7 500 euros d'amende.

Sur le même sujet

Les + Lus