Cet article date de plus de 5 ans

Fish in Street, la pêche urbaine qui attire les jeunes générations

A Châteauroux se déroulait dimanche la troisième édition de Fish in Street, une compétition de pêche très appréciée des jeunes générations. Il faut dire qu'elle se passe dans la rue, en itinérance. Sur la ligne de départ, ils étaient 43 à avoir fait le déplacement. 

Paul, l'un des 43 compétiteurs du  Fish in Street de Châteauroux (Indre) - 5 juillet 2015
Paul, l'un des 43 compétiteurs du Fish in Street de Châteauroux (Indre) - 5 juillet 2015 © F3
L'Indre est un département qui compte 11 000 pêcheurs détenteurs d'un carte de pêche. Et parmi eux beaucoup de jeunes friands du Fish in Street. 

Le Fish in Street est une pêche itinérante. On est tout le temps en mouvement. On traque le poisson sans devoir toujours rester à la même place. C'est ce qui me plaît. 
Paul



Alertés par les réseaux sociaux, 43 compétiteurs se sont retrouvés sur la ligne de départ du Fish in Street dimanche matin à Châteauroux pour parcourir les rives de l'Indre. Certains venaient du Berry, d'autres d'Indre-et-Loire, de Vendée et, pour le plus lointain, du Nord. Agés de 10 à 66 ans pour le plus âgé, ces pêcheurs urbains, malgré leur décontraction apparente, sont équipés d'un attirail très complet pour adapter lignes et leurres à l'environnement de la rivière (profondeur, végétation). 

La compétition consiste à attraper le plus de poissons. Qu'il faut mesurer, photographier et inscrire sur la feuille officielle, avant bien sûr de  rejeter la prise à l'eau.  Avec un équipement de base de cinquante euros on peut s'adonner aux joies de cette pêche urbaine.

video : Fish in street in Châteauroux - 3e édition
un reportage de C.Lacroix et J.Ph Pazzini
IntervenantsFreddy Renaud , Agent de développement Fédération de pêche de l'Indre, Paul et Simon participant



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie