Cet article date de plus de 6 ans

Fièvre catarrhale ovine : périmètre de sécurité dans l'Indre

Plusieurs cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) ou maladie de la langue bleue ont été découverts dans l'Allier, le Puy-de-Dôme et la Creuse. L'Indre étant toute proche de l'élevage creusois impacté, le département est concerné par le périmètre de sécurité de vingt kilomètres mis en place. 
Une semaine après l’Allier, ce sont les départements du Puy-de-Dôme et de la Creuse qui signalent des cas de fièvre catarrhale.

Ce jeudi, les analyses ont confirmé que un bovin d'une exploitation située à Nouziers dans la Creuse, était bien atteint de la maladie de la langue bleue. 

Dans un communiqué la préfecture de la Creuse signale : "Un périmètre de sécurité de 20 kilomètres est mis en place autour de l’élevage ainsi qu’autour des foyers limitrophes". Nouziers, se trouvant à proximité de l’Indre, le département de la région Centre-Val de Loire est concerné.
 
De plus, trois autres foyers limitrophes de la Creuse ont également été signalés. Là aussi, des périmètres de 20 kilomètres ont été activés et des communes de la Creuse sont impactées. La liste devrait être prochainement communiquée. Dans ces zones réglementées, la préfecture stipule que "les mouvements de ruminants et de conduites à l'abattoir sont interdits".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture