• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Centre Val de Loire : huit habitants sur dix prennent leur voiture pour aller travailler

© Pixabay
© Pixabay

Une étude de l’Insee et de la Dreal a été réalisée sur les déplacements domicile-travail dans notre région. Pour aller travailler, huit habitants sur dix prennent leur voiture.
 

Par Isabelle Racine

L’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques) et la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) ont étudié les déplacements des actifs dans notre région. Huit trajets sur dix s’effectuent en voiture.
La région Centre-Val de Loire compte deux millions et demi d’habitants : un million d’entre eux ont un emploi.
Les emplois se concentrent à Orléans et Tours, les deux métropoles de la région.

Des trajets de plus en plus longs pour aller travailler

La moitié des actifs travaillent à proximité de leur domicile, dans la même commune ou dans la même agglomération. L’autre moitié, soit 515 000 personnes font des trajets plus longs vers les autres agglomérations régionales ou vers la région parisienne.
Plus de la moitié des emplois (56 %) est située dans l’une des dix principales agglomérations. En 2014, la moitié des actifs parcourent plus de 20 kilomètres pour aller travailler, soit un kilomètre de plus qu’en 2009.

70 000 actifs travaillent en Île-de-France

Chaque jour, 70 000 « naveteurs » rejoignent Paris et sa banlieue notamment Saclay et Rambouillet : cela représente 7 % des actifs. Ces personnes sont plus nombreuses qu’il y a 5 ans.
8 000 personnes partent chaque jour d'Orléans et Tours, les deux métropoles régionales. Le nombre de navetteurs a augmenté de 5,3 % en cinq ans.
A l’inverse, 10 000 actifs franciliens viennent travailler dans la région.

Huit trajets sur dix s’effectuent en voiture

Les trajets se font majoritairement en voiture, à 82 %, soit un actif sur dix. En agglomération, les actifs utilisent moins leur voiture (74 % des trajets). 9 % utilisent les transports en commun. 12 % vont pied et 6 % circulent en deux-roues

Dans notre région, il y a 25 axes routiers principaux

Les 256 000 navettes quotidiennes se font sur 25 axes de circulation principaux : 754 000 personnes y résident (30 % de la population régionale) et ils attirent de la population, même au sein des territoires en déprise. La moitié des axes constitue le système ligérien.
Les axes du nord de la région (vers Pithiviers) sont fortement marqués par la proximité de l’Île-de-France. 
Les axes autour de Vierzon, qui forment pourtant un noeud routier, sont peu empruntés pour les navettes domicile-travail malgré un fort trafic global.
 
© Insee
© Insee

Sur le même sujet

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer