• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Basket féminin : 4 joueuses du Tango Bourges Basket retenues pour la préparation de l'Euro 2019

De face, Sarah Michel, joueuse du TBB, lors des phases qualificatives des JO, en 2016 / © OUEST FRANCE/MAXPPP
De face, Sarah Michel, joueuse du TBB, lors des phases qualificatives des JO, en 2016 / © OUEST FRANCE/MAXPPP

L'entraîneuse Valérie Garnier a dévoilé la liste des 19 retenues pour préparer l'Euro 2019. La France est vice-championne d'Europe en titre. 

Par Yacha Hajzler

La panier de la victoire finale sera-t-il mis par une Berruyère ? Quatre joueuses du Tango Bourges Basket figurent sur la liste des 19 retenues pour la préparation de l'Euro 2019, qui commencera à Anglet (Nouvelle-Aquitaine) le 24 mai. La France est vice-championne d'Europe en titre, avec une revanche à prendre contre les espagnoles, qui les ont vaincues à Prague en 2017. 

Alexia Chartereau, Marine Johannes, Sarah Michel et Iliana Rupert : ce sont les soldates envoyées par le Tango Bourges Basket pour accomplir cette mission.
 

Johannes, la taulière


Marine Johannes, c'est la star incontestée du Tango, et une étoile du basket français. La Fédération Française de BasketBall la compare pour son instinct de jeu à Stephen Curry, l'ultrapopulaire meneur des Warriors de Golden Gate, aux Etats-Unis. "Marine Johannès a enflammé les salles et parquets du continent" en 2019, selon le journal L'Equipe.

C'est le dernier baroud d'honneur sous les couleurs de Bourges : elle s'envolera pour New York cet été pour la Women NBA, avant de rejoindre l'ASVEL-Lyon, le club de Tony Parker. 
 
 

Chartereau, or ou argent


Alexia Chartereau n'est pas en reste. A 20 ans, elle a déjà participé à 3 championnats d'Europe (dont deux U18) et un championnat du monde en équipe de France. Pour chaque fois l'or ou l'argent, pas moins. Elle a également été sacrée meilleure joueuse de l'Euroligue 2019 par les fans, après avoir été meilleure jeune de la ligue féminine en 2017 et 2018. 
 


Rupert, la mangeuse d'étoiles


C'est la première sélection en équipe de France pour la "pépite" de 17 ans Iliana Rupert. Meilleure joueuse pour l'équipe de France minimes en 2015, meilleure cinq du championnat d'Europe U16 en 2017, elle est arrachée en 2018 par un Tango Bourges Basket ravi de sa prise. Mature, combattive et talentueuse, elle devrait être un atout décisif sur le terrain. 
 


Sarah Michel, le fer de lance


"C’est quelqu’un qui court tout le temps, qui ramasse énormément de ballons. C’est un peu le N’Golo Kanté du basket féminin, avec la même humilité", selon son ancien entraîneur Hervé Coudray. A 30 ans, Sarah Michel équilibre un terrain comme personne, et personne ne s'y trompe. Elle a d'ailleurs été sélectionnée malgré une blessure au genou le 6 avil, lors du match contre Montpellier. 
 

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus