• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Cher : des cambrioleurs utilisent les plaques d'immatriculation de voitures à vendre sur Le Bon Coin

Trois hommes ont été arrêté dans le Cher après un cambriolage et un vol de voiture - Photo d'illustration / © MAXPPP
Trois hommes ont été arrêté dans le Cher après un cambriolage et un vol de voiture - Photo d'illustration / © MAXPPP

Trois cambrioleurs, dont certains étaient déjà recherchés, ont été arrêtés par la PJ d'Orléans. Pour maquiller le vol de voitures, ils repéraient les plaques des véhicules en vente sur Le Bon Coin. 

Par Yacha Hajzler

Fin de cavale pour les cambrioleurs. Et une mise en garde pour les internautes. Le 9 juillet, trois malfaiteurs ont été arrêtés par la police judiciaire d'Orléans, après un dernier cambriolage qui s'est soldé par le vol de l'Audi du propriétaire. Equipé d'un traceur, le véhicule a mené la police tout droit aux suspects. 
 

Des récidivistes dans les filets 


L'un d'entre eux avait été condamné à Bourges à 5 ans d'emprisonnement en août 2017. Il était alors déjà en fuite. En avril 2019, la PJ d'Orléans apprend ses liens avec deux hommes eux aussi bien connus de la Justice. L'un s'était évadé de la maison d'arrêt de Châteauroux après une permission de sortie, l'autre était en libération conditionnelle.

Si l'un des inculpés apparaît comme "plus déterminé et plus violent que les autres", la Justice n'a pas identifié un meneur et des complices. "On a un groupe de malfaiteurs soudés, qui ont déjà commis des méfaits ensemble par le passé, et qui manifestement avaient reconstitué leur bande" expose Joël Garrigue, procureur de la République de Bourges. 

Ils encourent chacun jusqu'à 20 ans de prison, puisque récidivistes. Le procès a été renvoyé à septembre. 
 

Le Bon Coin : attention à vos photos !


Avant le cambriolage, les trois hommes avaient déjà volé un 4x4, à Preuilly, dzns le Cher, en mars. "Ils ont utilisé le véhicule pendant plus d'un mois avec une fausse plaque d'immatriculation. Ils sont allés sur Le Bon Coin, ils ont trouvé quelqu'un qui vendait un véhicule identique à celui qu'ils avaient volé. Ils ont regardé les photos sur lesquelles apparaissaient des plaques, et ils ont récupéré l'immatriculation. Il est important de sensibiliser les gens", alerte le procureur.

Il recommande de toujours flouter les photos du véhicule que vous cherchez à vendre, pour éviter de vous retrouver impliqué malgré vous dans une affaire judiciaire. 

Sur le même sujet

Le doublement du pont de Jargeau fait toujours débat

Les + Lus