• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

La Guerche : les élus protestent contre la fermeture de la gare et bloquent un TER

Une cinquantaine d'élus a bloqué un TER en gare de La Guerche-sur-l'Aubois (18), mardi 13 décembre, pour protester contre la fermeture de cette gare SNCF. / © FTV
Une cinquantaine d'élus a bloqué un TER en gare de La Guerche-sur-l'Aubois (18), mardi 13 décembre, pour protester contre la fermeture de cette gare SNCF. / © FTV

Une cinquantaine de manifestants, dont quinze élus locaux, a participé hier à une manifestation en gare de La Guerche-sur-l'Aubois pour protester contre la fermeture de la desserte. Pour eux, c'est une nouvelle dégradation du service public.

Par Cl.M.

Ils n'ont pas eu d'autre moyen pour se faire entendre, affirme une cinquantaine de manifestants, dont quinze élus locaux, voisins de la commune de La Guerche-sur-l'Aubois. Ils ont bloqué un train, mardi 13 décembre 2016, un peu avant 13h, pour signifier leur mécontentement face à la décision de la SNCF de fermer la gare de cette commune située sur la ligne Bourges-Nevers.

Pour eux, la fermeture de la gare est vécue comme une attaque au service public.

"Il n'y a que la mobilisation qui nous permettra de résister au déclin du monde rural", explique Denis Durand, maire de Bengy-sur-Craon (18).

Les élus se sont aussi plaints de la suppression unilatérale de trains, sans que les usagers n'en soient apparemment informés.

Pour la SNCF, cette fermeture de gare en milieu rural est dû à une baisse du trafic. Seule une cinquantaine de personnes prendrait encore le train depuis cet arrêt.

Denis Durand, maire de Bengy-sur-Craon (18), était l'invité du journal de midi, mardi 13 décembre 2016.
Reportage complet sur l'opération de blocage de la gare de La Guerche-sur-l'Aubois (18).

 

Sur le même sujet

Pourquoi un terminal Pôle Emploi à Artenay ?

Les + Lus