centre
val de loire
Choisir une région

18h30 - Centre-Val de Loire

Du lundi au vendredi à partir de 18h30
Logo de l'émission 18h30 - Centre-Val de Loire

PORTRAIT. Bruno Biette, restaurateur automobile au Château Renault en Indre-et-Loire

Bruno dans son atelier en train de travailler sur une pièce de sa porsche. / © France Télévisions / F3 CVDL
Bruno dans son atelier en train de travailler sur une pièce de sa porsche. / © France Télévisions / F3 CVDL

Découvrez l'atelier de Bruno Biette. Basé à Château Renault, ce restaurateur passionné d'automobile nous explique.

Par Lucie Lagoutte

Une passion, l’automobile

Son père était passionné d’automobile. Cette passion a été transmise à son fils, Bruno Biette. Il est tombé amoureux de la carrosserie-peinture à l’âge de 14 ans.

Pendant 19 ans il a été carrossier peintre à la ville de Tours. Après 19 ans, Bruno a eu envie de passer à autre chose. Il s’est installé au Château Renault en Indre-et-Loire.

Aujourd’hui, il essaie de restaurer des automobiles qui ont de la valeur. Il a le souvenir d’avoir restauré une Berlinette qui a couru dans le championnat de France des rallyes, conduit par Jean-Claude Andruet et Biche sa copilote. Il se souvient aussi d’une petite voiture à pédale qu’il a restauré pour une cliente, qui était pour elle un jouet de famille.

« Ça saute du coq à l’âne. Il n’y a pas de modèle précis, tout est beau. »

Bruno Biette

Une Porsch soft window

Bienvenu dans le garage de Bruno, c’est ici qu’on y découvre la fameuse Porsch Soft window lunette arrière souple qui a été produite dans les premières Porsche 911.

Bruno nous raconte la découverte de cette petite auto. Elle sort d’une grange du Monet, chez un ami qui avait des chèvres. Elles sont montées dessus et ont abimé la lunette arrière en plastique. C’est comme ça qu’il a su que cette auto était là et que c’était un modèle assez rare.

 En sympathisant, son ami lui a vendu sachant qu’il allait la restaurer.

Les ailes arrières de la Porsch ont été transformé, elle avait des jantes en aluminium : le tuning des années 80 ! Aujourd’hui la mode a changé, on veut remettre les voitures en configuration parfaitement d’origine.

Une Porsche Targa 911. / © Bru-nO/pixabay
Une Porsche Targa 911. / © Bru-nO/pixabay

Un métier, une passion

D’après Bruno pour exercer ces métiers, il faut des jeunes passionnés qui en ont vraiment envie. Ce sont des métiers poussiéreux, qui ne sont pas toujours agréables. Ils travaillent parfois dans le froid et la rouille. L’avant chantier c’est souvent le moins marrant, il faut savoir rester motivé.

« Je pense que les voitures modernes vont lasser les gens, les voitures sont aseptisées, les voitures se ressemblent toutes et on a besoin d’autres choses »

Bruno Biette

Ses filles, sa maman, ses sœurs, tout le monde a un peu gagné dans l’automobile. Sa maman a eu la chance de pouvoir garder la voiture avec laquelle elle les emmenait à l’école, une alpin GT4. Une auto qui a aujourd’hui un peu de valeur, mais qui des années de ça elle ne valait rien.

« C’est peut-être ça qui m'a vacciné, m'a piqué. »

Bruno Biette

Découvrez d’autres portraits d’acteurs de la ville dans cette carte. N’hésitez pas à cliquer sur la carte pour voir d’autres reportages.

CARTE INTERACTIVE. Portraits d’hommes et femmes du Château Renault en Indre-et-Loire :