• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE
Les chemins Nathalie de l'Aiguillon-sur-mer à Noirmoutier / © A.Lps
Les chemins Nathalie de l'Aiguillon-sur-mer à Noirmoutier / © A.Lps

Dimanche, Nathalie Schraen Guirma vous propose un programme 100% mer, que ce soit en bateau, les pieds dans l’eau, sur un port, ou sur la plage, elle vous fera découvrir les quelques richesses de l’univers marin.. !

Par Anne Dontenville / A. Lepais

Revoir l'émission

Nathalie débute son voyage à L’Aiguillon-sur-Mer à la rencontre de Gregory Gaudin, un jeune ostréiculteur qui, du haut de ses 30 ans, gère une cabane ostréicole avec ses 2 kilomètres d’élevages d’huîtres et une équipe d’amis.
L’entreprise « Chez Greg » élève et produit des huîtres creuses, de pleine mer et affinées. À bord de son petit bateau, Grégory parcourt ses parcs pour suivre l’évolution des 2 millions d’huîtres qu’il vend à l’année.
 
Gregory Gaudin, un jeune ostréiculteur qui, du haut de ses 30 ans, gère une cabane ostréicole avec ses 2 kilomètres d’élevages d’huîtres et une équipe d’amis. / © Anne Dontenville
Gregory Gaudin, un jeune ostréiculteur qui, du haut de ses 30 ans, gère une cabane ostréicole avec ses 2 kilomètres d’élevages d’huîtres et une équipe d’amis. / © Anne Dontenville

 
Ensuite, Nathalie prend pour la route pour à Noirmoutier à la rencontre de Mikael Fourcher, un passionné de bateaux qui à rejoint en 2010 l’équipe du Chantier des Ileaux, spécialisé dans la restauration de bateaux de plaisance anciens et récents. Cette entreprise, fondée en 2002, détient un savoir-faire rare et de grandes technicités, récompensés par l’obtention du fameux label EPV.
Mikael Fourcher, un passionné de bateaux qui à rejoint en 2010 l’équipe du Chantier des Ileaux, spécialisé dans la restauration de bateaux de plaisance anciens et récents / © Anne Dontenville
Mikael Fourcher, un passionné de bateaux qui à rejoint en 2010 l’équipe du Chantier des Ileaux, spécialisé dans la restauration de bateaux de plaisance anciens et récents / © Anne Dontenville

 
Enfin, Nathalie continue son voyage sur les chemins de Noirmoutier...
Elle nous emmène à la rencontre de Chantal Corbrejaud-Corteggiani, une noirmoutrine fière et amoureuse de son île. A tel point qu’elle l’a prend en photo sous ses plus beaux angles. Elle a créé une entreprise, Un Her d’Océan, dans laquelle elle transforme ses photos en aquarelles qu’elle fait imprimer sur du tissu pour fabriquer ensuite toutes sortes d’accessoires : des coussins, des sacs, des lampes etc. Cela permet de toujours « avoir un bout de Noirmoutier avec soi ».
Chantal Corbrejaud-Corteggiani, une noirmoutrine, transforme ses photos en aquarelles qu’elle fait imprimer sur du tissu pour fabriquer ensuite toutes sortes d’accessoires / © Anne Dontenville
Chantal Corbrejaud-Corteggiani, une noirmoutrine, transforme ses photos en aquarelles qu’elle fait imprimer sur du tissu pour fabriquer ensuite toutes sortes d’accessoires / © Anne Dontenville

 

La filière du cornichon français lancée dans le Loir-et-Cher progresse bien