• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE
Nathalie Schraen-Guirma des Chemins Nathalie de la côte vendéenne au Marais Poitevin / © Anne Lepais
Nathalie Schraen-Guirma des Chemins Nathalie de la côte vendéenne au Marais Poitevin / © Anne Lepais

Aristote disait « la main de l’homme est l’instrument des instruments ». Qu’on l’utilise comme ustensile de décoration, comme outil de prélèvement ou comme instrument directionnel, elle est au cœur de nos savoir-faire.

Par Anne Dontenville

Revoir l'émission

Nathalie débute son voyage à Pornic, à la Faïencerie de Pornic, maison familiale fondée en 1947, qui est l’une des dernières manufactures françaises à faire de la peinture à la main et spécialisée dans la personnalisation des produits. Partant des techniques de peinture des plus anciennes aux plus récentes, ce savoir-faire unique leur a valu l’obtention du fameux label EPV.
Nathalie y rencontre Laurie Heissat, une jeune décoratrice, qui va lui révéler certains secrets de fabrication de ces fameux bols prénom « petits bretons ».
 
Laurie Heissat est une jeune décoratrice qui peint à la main les fameux bols prénom "petits bretons". / © Anne Dontenville
Laurie Heissat est une jeune décoratrice qui peint à la main les fameux bols prénom "petits bretons". / © Anne Dontenville


Ensuite, Nathalie prend la route pour Saint-Paul-en-Pareds (Vendée), à la rencontre de Sébastien et Olivier Royer, deux frères qui ont repris l’entreprise familiale de production d’escargots datant de 1989 : Maison Royer.
En 2013, les deux frères se sont lancés dans l'e-commerce avec Royer Cosmétique, des produits à base de baves d'escargots bio.
 
Rencontre avec Sébastien et Olivier Royer, deux frères qui ont reprise l'entreprise familiale de production d'escargot. Aujourd'hui il se lance dans la cosmétique à base de baves d'escargots. / © Anne Dontenville
Rencontre avec Sébastien et Olivier Royer, deux frères qui ont reprise l'entreprise familiale de production d'escargot. Aujourd'hui il se lance dans la cosmétique à base de baves d'escargots. / © Anne Dontenville


Enfin, Nathalie nous emmène au cœur du Marais Poitevin, à la rencontre de Romain Florentin qui gère « La Cavalerie des Sablières », une association, créée en 1998 par des éleveurs dans le but de sauvegarder et valoriser les races poitevines.
Aujourd’hui, elle s’est diversifiée pour devenir un centre équestre, un centre de formation à l’attelage et un centre de formation à la randonnée à cheval.
 
Romaine Florentin gère "La Cavalerie des sablières" au coeur du Marai Poitevin. Aujourd'hui on y trouv un centre équestre et de formation à la randonnée. / © Anne Dontenville
Romaine Florentin gère "La Cavalerie des sablières" au coeur du Marai Poitevin. Aujourd'hui on y trouv un centre équestre et de formation à la randonnée. / © Anne Dontenville

 

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin