Dimanche en politique - Centre-Val de Loire

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique - Centre-Val de Loire

Jeunes et déjà pauvres dans Dimanche en politique le 10 décembre

Lorsqu’ils n’ont pas assez d’argent, les jeunes non encore diplômés ou peu formés sont de plus en plus nombreux à sauter des repas / © Sophie Spiteri (Max PPP)
Lorsqu’ils n’ont pas assez d’argent, les jeunes non encore diplômés ou peu formés sont de plus en plus nombreux à sauter des repas / © Sophie Spiteri (Max PPP)

Ils sont étudiants, sans emploi ou avec des contrats partiels et précaires; ils ont entre 18 et 25 ans et doivent déjà faire face à des situations parfois financièrement difficiles. Jennifer Baïa et ses invités seront à la Maison des étudiants sur le campus universitaire de Tours pour en débattre

Par Franck Leroy

Revoir l'émission

Jeunes et déjà pauvres


Lorsqu’ils n’ont pas assez d’argent, les jeunes non encore diplômés ou peu formés sont de plus en plus nombreux à sauter des repas, à se loger dans des conditions sommaires ou à renoncer à se soigner lorsque leurs parents ne peuvent pas les aider. Ils démarrent à peine dans la vie et ils doivent déjà se tourner vers des structures d’aide ou d’entraide. De l’épicerie sociale installée au cœur des campus universitaires jusqu’aux dispositifs d’autonomie proposés par les collectivités, en passant par les missions locales qui réalisent au quotidien un travail extraordinaire sur le terrain.

Les invités : 


Jennifer Baïa accueillera ses invités au cœur du Campus Universitaire de Tours, dans les Halles de Rabelais. Autour d’elle, des étudiants, des acteurs sociaux qui accompagnent chaque jour des jeunes en difficulté, et Nicolas Perruchot, le président du Conseil Départemental du Loir-et-Cher qui reviendra, entre autres, sur les missions incontournables des collectivités françaises en direction des jeunes en situation fragile.


- Cédrick Coulibaly, président de l’association « Les Halles de Rabelais »
- Nicolas Perruchot, président du conseil départemental du Loir-et-Cher,
- Marie Rondwasser, directrice de la Mission locale de « La Touraine côté Sud ».

Une aide à la carte pour les moins de 26 ans

 
Les missions locales s’inscrivent plus que jamais comme des interlocuteurs essentiels des moins de 26 ans sortis du système scolaire et en difficulté. Mode d’emploi avec Valérie Fève Collongues, responsable de secteur de la Mission Locale de Touraine.
 
Mission Locale de Touraine : Valérie Fève Collongues, responsable de secteur de la Mission
A qui s’adressent les missions locales ? Comment peuvent-elles gratuitement vous aider ? Où les trouver? Toutes les réponses avec Valérie Fève Collongues, responsable de secteur de la Mission Locale de Touraine. - France 3 Centre-Val de Loire - Franck Leroy

 
La Mission Locale de Touraine intervient sur un bassin de 86 communes. Elle vient en aide actuellement à 6000 jeunes de moins de 26 ans. Il s’agit d’un accompagnement global face aux difficultés : recherche d’un emploi, d’un logement, conseils pour aborder un entretien d’embauche, explications des procédures administratives, etc...

Ce service public est entièrement gratuit. Il est financé par l’État et les régions. Trois missions de fond : accueillir, informer et orienter. Le jeune peut venir de sa propre initiative, ou il peut être conseillé dans cette direction par Pôle Emploi ou une assistante sociale. Le travail se fait aussi quotidiennement avec des associations et les communes, interlocutrices privilégiées, et ce pour un meilleur accès aux soins, aux droits, ou encore à la culture.
L’accompagnement est à la carte, avec un référent unique. Du « sur mesure » pour résoudre les difficultés sociales. Valérie Fève Collongues parle d’un « relai pour permettre aux jeunes de grandir ».

Dimanche en politique c'est dimanche 10 décembre à 11h30 sur France 3 Centre-Val de Loire


Antenne régionale de la chaîne de l'espoir à Tours