• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Enquêtes de région

Un mercredi par mois, après le Soir 3 (rediffusion le vendredi suivant à 9h15)
Logo de l'émission Enquêtes de région

Enquêtes de région : nos territoires en crise en Centre-Val de Loire ?

Nos territoires en crise ? / © F3Centre
Nos territoires en crise ? / © F3Centre

Une émission "Enquêtes de région" inédit" sur le thème de la crise des territoires. Retour sur nos maires au bord du "burn-out" et les 17 week-ends de mobilisation qui ont marqué ce mouvement social des gilets jaune. Enfin, portraits de gilets jaunes aux profils et motivations différentes.

Par Cécile Mette

Mal de maires

Ils sont en « burn out », ils ont le « blues »… En bon français, nos maires en ont ras le bol !

Baisse des dotations d'Etat,  réduction de la taxe d'habitation, loi sur les 80km/h, perte de compétences au profit de l'intercommunalité : les raisons sont multiples.  

Et les décisions prises sans consulter les élus de terrains génèrent un mécontentement croissant dans la ruralité. Entre 2014 et 2018, le nombre de démissions de maire a augmenté de 55% par rapport à la précédente mandature Nous sommes allés à la rencontre de ces édiles en colère.


Gilets jaunes en 17 actes

C’est le premier mouvement social marquant de ce début de 21ème siècle. Les gilets jaunes ont fait leur apparition dans le paysage français à l’automne après l’augmentation de la taxe sur l’essence.

La mobilisation, s’est d’abord cristallisée sur les ronds-points à partir du 17 novembre dernier pour se transformer ensuite en manifestation récurrente le samedi dans les villes de la région Centre-Val de Loire.

Retour sur 4 mois d’existence d’un phénomène inédit né sur les réseaux sociaux.
 



Paroles de gilets jaunes

Des dizaines de milliers de gilets jaunes, pour la plupart des anonymes, manifestent depuis 4 mois dans les centres-villes. Mais qui sont-ils réellement ? Quel est leur quotidien ? Nous avons suivi Jean-Pierre, retraité à Gien et Sandra, aide-soignante à Orléans. Deux gilets jaunes de la première heure au profil et aux motivations très différents.
 


 

Emmaus/Grand Debat