centre
val de loire
Choisir une région

Des fourmis dans les jambes

Le dimanche à 12h55
Logo de l'émission Des fourmis dans les jambes

La Réserve Zoologique de la Haute-Touche : un établissement zoologique ayant le statut de laboratoire de recherche

Un panda roux dans la Réserve Zoologique de la Haute-Touche / © France 3 Centre-Val de Loire
Un panda roux dans la Réserve Zoologique de la Haute-Touche / © France 3 Centre-Val de Loire

Installée aux portes du Parc Naturel de la Brenne, sur la commune d’Obterre, la Réserve Zoologique de la Haute-Touche s’étend sur plus de 400 hectares et rassemble plus d’un millier d’animaux. Ouvert de début Avril à mi-novembre, ce Parc pas comme les autres mérite la visite.

Par V. Dupouy et C. Mette

Le petit cousin d'une grande famille

En effet on peut concidérer ce Parc comme le petit cousin du Parc Zoologique de Paris et de la Ménagerie du Jardin des Plantes.

Légué par Madame Hersent à la ville de Tours, qui le concèdera en 1958 au Muséum National d’Histoire Naturelle, le domaine de la Haute-Touche, va devenir dès les années 60 un centre de reproduction de la faune sauvage complémentaire des institutions parisiennes de l’institution.

Ouvert au public depuis le début des années 80, la Réserve Zoologique de la Haute-Touche accueille tous les ans plus de 60 000 visiteurs.

Un lieu de recherche

Seul établissement zoologique ayant le statut de laboratoire de recherche, un des objectifs de ce Parc est également de contribuer à la conservation et à la connaissance de la faune sauvage.

Pour cela, de nombreux programmes de reproduction sont mis en place, notamment pour des espèces françaises comme la cistude d’Europe (tortue aquatique)et l’outarde canepetière (oiseau migrateur). Dans le but d’éviter l’extinction de ces espèces, ces animaux, élevés à la Haute-Touche sont ensuite relâchés dans leur milieu naturel.

De nombreuses espèces emblématiques

Cerf du Père David, Dhôles, antilopes Nigault, Pandas Roux, Sika de Formose, le Parc de la Haute-Touche rassemble de nombreuses espèces, dont certaines méconnues du grand public.

Rassemblés dans de vaste enclos, vous pourrez visiter une partie du parc en voiture, puis continuer votre ballade à pied, à vélo ou louer sur place des voiturettes électriques.

Vous ne vous en avez pas appris assez sur le Parc de la Haute Touche ? Rendez-vous dimanche 17 janvier à 12.55 dans notre nouveau magazine de découverte Des fourmis dans les jambes !