Goûtez-voir

Un voyage à la découverte de la gastronomie et du patrimoine dans les régions Rhône-Alpes et Auvergne....
Logo de l'émission Goûtez-voir

REPLAY | Les balades de Goûtez-Voir # 7 : Les courges

Les balades de Goûtez-Voir spécial Courges / © Les balades de Goûtez-Voir / FTV
Les balades de Goûtez-Voir spécial Courges / © Les balades de Goûtez-Voir / FTV

Les balades de Goûtez-voir vous emmènent ce mois-ci sur la route de la courge. Légume d’automne par excellence, les courges se dégustent crues, cuites, en velouté, en gratin, mais également en pain.

Par Séverine Pucci

Revoir l'émission

Si la France produit environ 90 000 tonnes de courges, potirons et autres cucurbitacées chaque année, en région Rhône Alpes, ce sont près de 14 000 tonnes qui sortent de terre.

Produites de septembre à Mars, les courges atteignent leur pleine saison d’octobre à Janvier et peuvent se conserver pendant plusieurs mois.

Bien connues pour être mangées, découpées pour Halloween, prendre place sur le buffet en objet décoratif, les courges ont longtemps eu une vraie utilité dans la vie de tous les jours. Selon les variétés, on pouvait s’en servir pour fabriquer des hochets pour bébé, des gourdes pour transporter de l’eau, ou encore, comme casque à se mettre sur la tête pour faire fuir les maux de tête.
Robert Boutillon et Yves Ronzier collectionnent les courges d’un ancien temps et partagent avec passion l’histoire de ce légume coloré.

A la Ferme de la Fromantière, chez Thierry Janin, les courges sont cultivées depuis 7 ans, en plein air et à l’ancienne avec des méthodes qui ont plus de 40 ans. Sur 7 hectares de parcelles, il cultive de la courge muscade, du potimarron, de la butternut et bien d’autres variétés.
Sur les 300 tonnes de courges qui sont récoltées chaque années chez Thierry, une partie est écoulée à la Ferme en vente directe tandis que le gros de la production rejoint le marché de grossistes de la région chaque semaine.
 
Récolte des courges chez Thierry Janin à Savas-Mépin / © Balades de Goûtez-Voir / FTV
Récolte des courges chez Thierry Janin à Savas-Mépin / © Balades de Goûtez-Voir / FTV


A la Ferme du Petit Chatillon, dans la Drôme, on travaille en famille et la passion de maraicher se transmet de père en fils.
Aux commandes de l’exploitation familiale depuis 6 ans, Vincent Chevalier a fait le choix de cultiver en bio et s’est passionné par les variétés anciennes de légumes. Il cultive une vingtaine de variétés de courges anciennes et de tous pays.
Une fois récoltée, la production de Vincent est vendue chaque semaine sur le marché mais également à « Nos Champs », un magasin de producteur à Eymieux.

Eric Goepfert, lui ne cultive pas la courge mais la transforme en créations originales. Artiste culinaire, il découpe, sculpte les courges (et autres fruits et légumes) pour en faire des objets décoratifs esthétiques.
En Occident, ces sculptures sont utilisées pour mettre en valeur un étalage chez le primeur ou lors de fêtes et mariages.
En Asie, la sculpture sur légumes fait partie de la tradition et était utilisée à l’origine pour sublimer les offrandes faites à Buddha à la fin de l’année lunaire.
 
Belle sculpture d' Eric Goepfert spécialement conçue pour les Balades de Goûtez-Voir / © Les balades de Goûtez-Voir / FTV
Belle sculpture d' Eric Goepfert spécialement conçue pour les Balades de Goûtez-Voir / © Les balades de Goûtez-Voir / FTV


A la Boulangerie de la Gare de Saint Romain de Popey, Fanélie fabrique un délicieux pain à la courge, une association de potiron et potimarron. En forme de courge, ce pain automnale se déguste nature mais est encore meilleur associé un bout de fromage.
 
Le délicieux pain aux courges de Fanélie / © FTV
Le délicieux pain aux courges de Fanélie / © FTV

A la Maison Aribert, à Uriage les Bains, Christophe Aribert, chef aux deux étoiles Michelin, les courges sont en parties cultivées sur le toit du restaurant. Travaillant avec des produits de saison, Christophe propose la recette d’un velouté de courges revisité.