centre
val de loire
Choisir une région

Les documentaires de France 3 Centre-Val de Loire

Le lundi vers 23h00, un documentaire de 52 minutes raconte la vie des régions. 
Logo de l'émission Les documentaires de France 3 Centre-Val de Loire

REPLAY. Documentaire. Tours : “Bateau ivre”, le film qui retrace la réouverture de la salle de spectacle

"Bateau ivre, l'utopie en chantier", un film de Xavier Selva
"Bateau ivre, l'utopie en chantier", un film de Xavier Selva

Dans le documentaire "Bateau ivre, l'utopie en chantier" à voir sur France 3 Centre-Val de Loire, le réalisateur Xavier Selva a suivi pendant plusieurs années le collectif "Ohé du Bateau" qui a oeuvré pour la réouverture de cette mythique salle de spectacle à Tours.

Par Nicolas Ricoud

Revoir l'émission

Le "Bateau ivre" ... le nom de cette salle de spectacle parle à la plupart des tourangeaux. Ce bâtiment situé entre la gare et l'autoroute A10, a vu défiler nombre d'artistes jusqu'à sa fermeture au début des années 2010. Dix ans après, la salle rouvre enfin, reprise par "Ohé du bateau", un collectif de passionnés qui ne se sont pas démontés pour que leur rêve devienne réalité.

C'est toute cette histoire de "reconstruction" que nous raconte le documentaire réalisé pendant plusieurs années par Xavier Selva. Un projet qui aura rencontré des hauts et des bas ... et que même la crise sanitaire du Covid-19 aura touché puisque l'inauguration était prévue pour le printemps 2020. Ce sera finalement à l'automne que la célèbre façade jaune et noire retrouvera son public lors de 4 grandes soirées prévues à partir du 8 octobre.
 

 

3 questions au réalisateur du documentaire sur le Bateau Ivre 

Qu'est-ce qui vous a motivé à réaliser ce film ? 

Xavier Selva : Avec 1600 autres personnes, je suis devenu sociétaire de la SCIC Ohé en 2016. J’ai modestement contribué à hauteur de 100€ au projet de rachat du Bateau Ivre. J’avais découvert cette salle de concert en 1989, à mon arrivée à Tours. Un lieu à taille humaine, pas un Zénith. De la fosse, on pouvait  toucher les musiciens. Une salle qui sentait la sueur, la cigarette et la bière. Toute une époque, une autre époque. Comme 1600 autres personnes, j’ai voulu m’accrocher au souvenir de mes 20 ans.

Pourtant, ce seul argument n’aurait pas tenu la route bien longtemps. Empêcher la disparition de cette salle de spectacle mythique - pour conserver la mémoire des concerts de Brigitte Fontaine, IAM, Les Shérifs, Louise Attaque ou de tous les groupes de Tours n'aurait pas mobilisé durablement.

C’est parce que le projet s’est transformé en rêve éveillé d’une autre vision de la société, en utopie à l’échelle locale que tant de citoyens ont décidé de s’engager. C'est cet élan que je voulais raconter.

 
Quels souvenirs marquants gardez-vous de ce tournage ? 

Mon souvenir le plus marquant n'est pourtant pas dans le film. C'est le jour de la remise des clefs chez le notaire. Il faut imaginer la bande d'une vingtaine de représentants du collectif bousculant totalement les codes. Ils ne sont pas monté sur les chaises mais il y avait une ambiance de folie. Ça faisait tant d'années qu'ils se battaient pour ce projet ! Tout à coup ça devenait tangible. Malheureusement pour des questions légales, nous n'avions pas eu l'autorisation de filmer ce moment. Mais peu importe, il reste gravé.

 
La salle ouvre très prochainement, quelles sont les projets du collectif désormais ? 

Le Bateau Ivre ouvre officiellement le 8 octobre. Bien sûr, le contexte sanitaire est fortement contraignant. Ca rend impossible un grand rendez-vous avec 450 personnes debout. Mais comme ils sont malins, l'ouverture va durer 4 jours jusqu'au dimanche, ce qui permettra à un maximum de gens de venir découvrir ce nouveau Bateau Ivre. Au programme, on verra ce qui fait l'ADN du collectif depuis le début, la pluridisciplinarité. Il y aura de la musique, de la poésie, du théâtre, de la danse, des lectures, des projections vidéo, une exposition de photographies... Comme un avant-goût de ce qui fera vibrer le Bateau Ivre à l'année désormais. 
 

Chronologie : la réouverture du Bateau Ivre en quelques dates clés

  • 2010-2011 : fermeture de la salle mythique - Création du collectif d'origine qui espère sauver le Bateau Ivre
  • 2013 : 4000 spectateurs participent à la première distillation culturelle organisée par le collectif
  • 2016 : création de la coopérative, la SCIC Ohé!
  • 2017 : achat du Bateau Ivre
  • 2018 : vente aux enchères d'oeuvres offertes par des artistes pour financer les travaux
  • 8 octobre 2020 : ouverture
"Bateau Ivre" est situé 146 rue Edouard Vaillant à Tours :


► "Bateau ivre, l'utopie en chantier", un film de Xavier Selva produit par TGA Productions, avec France 3 Centre-Val de Loire et TV Tours-Val de Loire. Première diffusion le lundi 5 octobre vers 23h00 sur France 3 Centre-Val de Loire.

A lire aussi