• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Qui sommes-nous ? en Centre-Val de Loire

Les documentaires en régions : le lundi à partir de 23h40 nous vous proposons deux films de 52' après le Soir 3 et le mercredi une fois par mois après « Enquêtes de région », un documentaire vers minuit
Logo de l'émission Qui sommes-nous ? en Centre-Val de Loire

Les Hutchinson, rencontres autour de l'usine

Anciens employés de chez Hutchinson à Châlette-sur-Loing dans le Loiret / © France 3
Anciens employés de chez Hutchinson à Châlette-sur-Loing dans le Loiret / © France 3

Depuis plus d’un siècle, des travailleurs venus du monde entier ont construit une ville autour de l’usine Hutchinson. Basé à Châlette-sur-Loing au coeur du Loiret, ce lieu de labeur, de souffrances, de luttes et de solidarités a forgé des destins singuliers.

Par Anne Lepais

Revoir l'émission

Marie, 83 ans, raconte l’usine Hutchinson de Châlette à travers la première immigration russe et ukrainienne, le quartier de la «petite Moscou», la chorale...
Seref lui, est turc et a connu la grande mutation de cette communauté, qui ne savait pas si elle allait rester ou rentrer au pays.
Hiram Hutchinson est le fondateur de l’usine. Fils d’immigrant, également, ses parents ont fui les persécutions des Stuarts de l’Angleterre Victorienne pour atterrir à Châlette-sur-Loing dans le Loiret. Armé d’un brevet révolutionnaire de vulcanisation du caoutchouc, il a produit de l’Hévéa, « l’arbre qui pleure » dont on extrait un latex utilisé pour être transformé en caoutchouc...
D’autres personnages gravitent autour de l’usine : Mr Jean-Louis, ouvrier syndicaliste CGT, les Moskura, les Mokienko, Mario le Portugais, Mahmut et Mr Yldiz...

Cette histoire est celle d’un lieu constitué d’une mosaïque de peuples, de destins exceptionnels, de couches et de strates d’immigration qui ont fait de Châlette, une « ville du monde ».

Documentaire de 52'
Réalisé par Emmuelle Bidou
Coproduit par Alter Ego, Girelle Production et France 3 Centre-Val de Loire avec l'aide du Ministère de la Culture et de la Communication et de Ciclic-Région Centre



A lire aussi

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans