• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

On vous embarque !

Le dimanche à 12.55
Logo de l'émission On vous embarque !

Chartres : le vitrail médiéval, un artisanat toujours en vogue

Le vitrail, un art pluri-centenaire / © Troisième Œil Productions
Le vitrail, un art pluri-centenaire / © Troisième Œil Productions

A son apogée pendant la période médiévale, l’art du vitrail a illuminé les plus grandes cathédrales du monde et n’a cessé d’évoluer au cours des diverses périodes architecturales. Aujourd’hui, de plus en plus d’artistes contemporains innovent pour  faire vivre ce savoir-faire traditionnel.

Par Julia Inventar (avec NR)

Revoir l'émission

Gros plan sur l'art du vitrail!

Depuis la plus haute antiquité, Egyptiens et Romains maitrisent la fabrication du verre coloré. A l’époque carolingienne et mérovingienne, de nombreux édifices chrétiens sont déjà parés de vitraux. Mais c’est au Moyen-Age que cette pratique connait la plus grande plénitude. Concrètement, les plus anciens datent d’environ 1100.
 

La fabrication du vitrail

Leur secret de fabrication ? Après l’élaboration de dessins préparatoires et de maquettes, le verre est calibré et découpé. Il est ensuite soufflé à la bouche à l’aide d’une canne pour obtenir des plaques, qui seront assemblées par des baguettes de plomb. Une fois la peinture sèche, les vitraux sont chauffés dans un four à bois à 600 degrés.

A l’époque, chaque couleur a une symbolique bien précise, et chaque morceau de verre ne peut en contenir qu’une. Initialement utilisés pour diffuser et traduire la lumière divine, les vitraux médiévaux sont souvent narratifs : les maitres verriers les utilisent pour retranscrire les textes bibliques, les anecdotes de la vie de Jésus ou de Marie. Ils se mettent au service de la vision religieuse de l’époque, et représentent l’univers divisé entre bien et mal, enfer et paradis. A lire de bas en haut et de gauche à droite, ils deviennent alors un outil indispensable pour décrypter l’histoire de la religion chrétienne et du Moyen-Age. Avec 2600 mètres carrés de verrière, la Cathédrale de Chartres est aujourd’hui celle qui en conserve le plus grand nombre.
 

L'art du vitrail à travers les époques

Au gré de l’évolution des courants architecturaux, l’art du vitrail s’est adapté à l’air du temps. Dès la période romane et pendant celle du gothique primitif, rosaces et verrières s’agrandissent progressivement. Diverses techniques de fabrication font leur apparition, comme le vitrail Tiffany, technique d’assemblage découverte dès 1878 et utilisant un film de cuivre autocollant ; ou plus tardivement, la technique du vitrail à verre libre. Ce qui était considéré comme sacré devient alors purement décoratif.

Aujourd’hui et depuis le XXème siècle, les artistes redécouvrent la discipline. Après Chagall, Matisse ou Soulages, de plus en plus d’artistes novateurs collaborent avec des maîtres verriers pour mettre en valeur leur savoir-faire artisanal. Entre tradition et innovation, un coup de jeune qui hisse définitivement le vitrail contemporain au rang d’art vivant.
 

Le vitrail dans "On vous embarque !"

Dans "On vous embarque !" diffusé le dimanche 24 mars à 12.55 sur France 3 Centre-Val de Loire, l'un des ambassadeurs de la région nous fera découvrir l'art du vitrail du côté de Chartres, en Eure-et-Loir.
 

A lire aussi

La Loire à la nage entre Amboise et Tours