Boxe : l'Eurélien Fendero Moreno à la conquête de l'Europe

Le Chartrois Moreno Fendero est champion de France 2018 des - de 75 kg / © France 3 CVDL
Le Chartrois Moreno Fendero est champion de France 2018 des - de 75 kg / © France 3 CVDL

Le champion de France amateurs des -75kg originaire de Chartres (Eure-et-Loir) enfilera les gants à partir du 25 mars pour tenter de décrocher le titre à l'Euro des moins de 22 ans, qui se déroule en Roumanie.

Par France 3 Centre-Val-de-Loire

Du haut de ses 18 ans, Fendero Moreno s'en est allé conquérir l'Europe ce matin en prenant l'avion direction Targu Jiu, en Roumanie. Le jeune Eurélien s'apprête à disputer les championnats d'Europe, qui vont se dérouler lieu du 25 mars au 1er avril


Fort de son titre de champion de France amateurs chez les moins de 75kg​, acquis en février dernier face à Victor Yoka (frère du champion olympique, Tony Yoka), Fendero Moreno va tenter de franchir un nouveau cap. Car s'il règne sur la France au sein de sa catégorie, le jeune sportif n'a jamais participer à un évènement de cet ampleur. Il va cette fois-ci devoir boxer des adversaires d'un rang supérieur à ce qu'il a connu jusque là en étant confronté aux meilleurs boxeurs d'Europe de son âge.

Le pensionnaire du Boxing Club de Châteauneuf aura donc fort à faire et va devoir hausser le niveau de sa boxe. En somme, Fendero Moreno va devoir cacher son visage derrière une garde irréprochable mais dévoiler tout son potentiel.

"On ne s'interdit pas le droit d'y croire"


Du côté de la Fédération Française de Boxe (FFB), on reste prudent mais avec une entière confiance envers le jeune Chartrais. "C'est la première fois qu'il participe à une compétition de ce niveau. Il ne faut pas oublier qu'il était dans le collectif junior il y a seulement quelques mois. Ici, on ne parle pas de médaille d'or, mais on ne s'interdit pas le droit d'y croire", a confié un membre de la FFB.

Et les raisons d'espérer en sont d'autant plus grandes que Fendero Moreno n'aura pas la possibilité de croiser sur sa route le champion du monde et champion d'Europe des -75 kg, Oleksander Khyzhniak. L'Ukrainien sera en effet absent de cette deuxième édition des championnats d'Europe EUBC des moins de 22 ans. Une aubaine pour l'Eurélien. C'est bien connu, le malheur des uns fait le bonheur des autres.

La route est encore longue mais une victoire en Roumanie lui permettrait aussi d'être en bonne position pour une sélection au JO de Tokyo en 2020.

Onze Français en lice

A ses côtés, 7 autres Bleus représenteront la délégation française au cours cette semaine de compétition : Rakyb Mohamed Radji (46-49 kg) de l'Ariane Boxing Club, Bilal Bennama (52 kg) du Blagnac Boxing Club, Jordan Rodriguez (56 kg) et Yanis Mehah (64 kg) du Ring Berjallien, Lounès Hamraoui (60 kg) du Le Noble art de Rouen, Soheb Bouafia (91 kg) de l'ABC Roubaisien, Djamili Dini Aboudou-Moindze (+91 kg) du Coudekerque Ring.

Trois boxeuses honoreront également le drapeau tricolore : Romane Moulai (51 kg) du Challenge Boxing, Fatia Benmessahel (57 kg) du Noble Art de Rosny-sous-Bois et Belinda Limuka (60 kg) du réputé Ring Berjallien.

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Didier Gérard, directeur de l'Open d'Orléans

Les + Lus