Chartres : un concours ouvert à tous pour choisir le nom du futur complexe culturel et sportif de 4 000 places

La métropole de Chartres organise un jeu-concours pour de déterminer le nom de sa future salle de spectacles de 4 000 places, dont la livraison est prévue en 2023. Les candidats ont jusqu'au 30 novembre pour soumettre leurs propositions.

Visualisation du futur complexe culturel et sportif de Chartres, en configuration spectacle.
Visualisation du futur complexe culturel et sportif de Chartres, en configuration spectacle. © Chartres Métropole / Groupe-6

La future grande salle de spectacle de Chartres se cherche un nom. Actuellement en chantier à côté de la gare, à deux pas du centre-ville, sa livraison est prévue pour 2023. Avant cela, sa domination officielle peu vendeuse de "complexe culturel et sportif" devrait être remplacée.

Pour ce faire, la métropole organise un jeu-concours, ouvert jusqu'au 30 novembre prochain, à l'attention de tout le monde, peu importe votre pays de résidence... pour peu que vous soyez majeur et n'ayez pas participé à la conception du projet. Seulement, il faut bien réfléchir avant de participer : un foyer ne peut faire qu'une seule suggestion.

Le jury, composé d'élus de Chartres métropole, choisira parmi les noms proposés un gagnant, qui sera annoncé dans le courant du mois de décembre 2021. Et qui dit jeu-concours dit récompense : le vainqueur se verra remettre un pass VIP pour quatre personnes pour un spectacle au sein de la future arène. 

La plus grande salle de spectacle de Chartres

"Nous avons notre vision des choses… mais peut-être un peu conditionnée par les aspects techniques de l’équipement sur lesquels nous travaillons depuis longtemps", explique -sur le site de la métropole- Karine Dorange, adjointe à l'Urbanisme. Elle se souvient que la Ville avait déjà utilisé une démarche similaire pour baptiser le complexe aquatique de l'Odyssée.

Et aujourd'hui, "quand on parle de nos grands équipements publics, on les appelle par leurs noms plus que par leurs désignations, ajoute-t-elle. On va nager ou faire du patinage à l’Odyssée, emprunter des livres, des DVD ou des jeux à l’Apostrophe, on se fait une toile aux Enfants du Paradis."

Lancé il y a plus de dix ans, le projet de complexe culturel et sportif est chiffré à 55 millions d'euros hors taxes. Polyvalente, la salle pourra accueillir environ 4 000 spectateurs pour des matchs de baskets et de handball, ainsi que pour des concerts avec fosse. Pour une configuration spectacle avec uniquement des places assises, la capacité descend à 3 390 places... dans une hypothèse où la crise sanitaire n'impose plus aucune jauge.

Pour envoyer vos propositions, trois moyens sont possibles :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture sport