"On est passés à côté d'un drame" : un homme mis en examen à Châteaudun pour agression sexuelle à caractère pédophile

Un habitant de Châteaudun a été mis en examen le 8 juin dernier et placé en détention. L'homme, âgé d'une trentaine d'années, est poursuivi pour des faits à caractère pédophile.

Un homme d'une trentaine d'années, résidant à Châteaudun, a été mis en examen le 8 juin dernier pour détention et diffusion d’images de mineurs à caractère pornographique et agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans. Une accusation alourdie par la récidive, puisque le suspect avait déjà été condamné pour agression sexuelle en 2011.

 

Un téléphone oublié dans un commerce

Le 5 juin dernier, le trentenaire oublie par mégarde son téléphone dans un commerce de Saint-Denis-des-Ponts, en Eure-et-Loir. En tentant de retrouver son propriétaire, les employés sont choqués de découvrir que l'appareil contient des images à caractère pornographique mettant en scène des mineurs, et alertent les gendarmes.

Interpellé, l'homme a déclaré aux gendarmes qu'il s'aventurait autour des écoles pour tenter de prendre en photo et de toucher des mineurs, allant même jusqu'à projeter un kidnapping. "C'est assez surprenant", confirme le procureur de la République de Chartres, Rémi Coutin, "mais il a lui-même expliqué son intention d'enlever et de commettre des actes sexuel sur un jeune garçon." Une première expertise psychiatrique durant la garde à vue s'est révélée "extrêmement inquiétante". "On est sans doute passés à côté d'un drame."

Des photos contenues dans le téléphones et prises à Chartres, Châteaudun, ou encore dans le Loir-et-Cher et l'Indre-et-Loire, ont aussi éveillé l'inquiétude du juge d'instruction et du procureur de la République, et une information judiciaire a été ouverte pour déterminer s'il existait d'autres victimes. L'ordinateur du trentenaire est en cours d'analyse par les gendarmes.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers pédophilie