Primaire de la gauche : Fabien Verdier ne sera pas candidat

Fabien Verdier n'a pas été retenu pour être candidat à la primaire de la gauche / © Maxppp/Thomas Padilla
Fabien Verdier n'a pas été retenu pour être candidat à la primaire de la gauche / © Maxppp/Thomas Padilla

Fabien Verdier, secrétaire national du PS mais aussi conseiller régional du Centre-Val de Loire et conseiller municipal à Châteaudun en Eure-et-Loir, n'a pas été intronisé pour être candidat à la primaire de la gauche. Il a décidé de déposer un recours.

Par Flora Battesti / Elsa Cadier

Ils sont sept sur la ligne de départ de la primaire de la gauche organisée par le PS, après l'officialisation ce samedi 17 novembre des candidatures. La candidature de Fabien Verdier, secrétaire national du PS mais aussi conseiller régional du Centre-Val de Loire et conseiller municipal à Châteaudun en Eure-et-Loir, n'a pas été retenue.

Un recours sera déposé


Cette liste, validée par la Haute autorité des primaires citoyennes (HAPC), a créé des crispations : Fabien Verdier, dont la candidature a été recalée officiellement pour faute de parrainages suffisants, s'est invité avec fracas devant les micros et caméras pour dénoncer des "irrégularités" et des "pressions".

Sur son compte Twitter, il a expliqué qu'il déposera un recours.

Fabien Verdier, l'inconnu de la primaire de la Belle alliance populaire

Parmi les neuf personnes qui se sont présentées pour être candidate à la primaire organisée par le Parti socialiste, Fabien Verdier, 35 ans, est celui qui a créé le plus de surprise. Inconnu du grand public, il est l'actuel secrétaire national du PS. Economiste de formation (agrégé d'éco-gestion) et directeur d'hôpital, il est aussi conseiller ministériel, conseiller régional du Centre-Val de Loire et conseiller municipal de Châteaudun en Eure-et-Loir. 

Le candidat des classes moyennes

Comme il l'explique sur son site internet fabienverdierbap.fr, Fabien Verdier veut se poser, entre autres, comme le défenseur des "classes moyennes, qui souffrent beaucoup dans notre pays".

 

Sur le même sujet

La station de radioastronomie de Nancay (Cher)

Les + Lus